Archives du blog

Les féministes algériennes avaient prévenu…

img037Lire l’interview édifiant de la sociologue algérienne, Marieme Helie Lucas paru dans Télérama :
MH Lucas fev16 les femmes en 1ere ligne

De la même auteure, sur le même sujet :
De l’européocentrisme comme cache-sexe, et de l‘art de la prestidigitation en politique

voile intégral : et si on sifflait la fin de la récré ?

femme voiléeComme souvent dans les sujets de société qui touchent aux mœurs, aux valeurs, bref à la morale, le buzz s’emballe, la polémique enfle. On hurle à la « stigmatisation« , à l’enfumage. Et ceux-la même qui nous servent le discours classique « pendant ce temps on ne parle pas de… » entretiennent la polémique en en parlant. Curieux paradoxe. Mais toutes les polémiques n’ont pas droit à leurs attaques. Ceux qui s’élèvent contre la « polémique burqa-niqab » n’ont rien dit sur la polémique « prêtres pédophiles ». Il ne me semble pas avoir vu passer un twit du style « pendant qu’on nous enfume avec les prêtres pédophiles on ne parle pas des chiffres du chômage ». Chaque buzz a ses détracteurs. Le volcan islandais a eu les siens.

La gauche a du mal avec certains sujets de société – au point d’en devenir confuse – sans doute parce qu’elle considère qu’en traitant les problèmes économiques, les autres problèmes se résoudront ensuite en cascade. C’est sans doute vrai pour ce qui relève de la misère sociale, mais pas pour ce qui relève du fanatisme idéologique ou religieux.

L’ennui avec les polémiques, c’est qu’on finit par perdre de vue le sujet de départ. Pour le voile intégral on commence à avoir une vision claire du sujet que je résumerais en quelques points à la façon de Sarkofrance : Lire la suite

osez la laïcité

La semaine dernière je suis allée à la rencontre organisée par Osez le féminisme avec Caroline Fourest sur le thème « féminisme et laïcité ». La salle des mariages de la mairie du 14e était pleine à craquer et l’intervenante aussi belle qu’en photo – bon je sais, ce n’est pas correct de commencer par une remarque sur le physique, mais comme c’est vrai… Olympe si tu me lis, pardonne-moi…

Pour exposer ses analyses, CF a choisi de commencer par une présentation historique du mouvement Pro-Choix dont la revue a été fondée en 1997 – angle temporel intéressant car il permet de comprendre comment certains positionnements idéologiques se sont mis en place.
Au début tout ce monde de gauche, jusqu’à l’extrême-gauche et les anarchistes, se rassemblait pour combattre l’extrême-droite et l’intégrisme catholique, le racisme, le sexisme et l’homophobie, même si dans les débats ces deux derniers combats semblaient moins évidents, les valeurs d’un patriarcat millénaire étant bien ancrées dans la tête de certains. Lire la suite

voile intégral : on enlève le haut

femme voilée

La mission parlementaire sur le voile intégral vient de rendre son rapport et fait 18 propositions. En gros elle propose une riposte graduée et fractionnée, une stratégie alliant les frappes chirurgicales et les mines anti-personnelles. Lire la suite

pour lutter contre la burqa…

… il faut accepter le voile ! Voilà en gros le contenu d’un article en faveur du voile ou foulard islamique paru dans Le Monde !

Il y est question de « l’hyper-intégrisme » et de « l’hyper-fondamentalisme islamique », notions qui font passer de fait l’intégrisme et le fondamentalisme pour d’inoffensives idéologies tout à fait acceptables… A quand l’ultra-hyper-fondamentalisme ? Bien sûr il faut lutter contre elles, mais pour cela il faut légitimer le voile qui a été injustement délégitimé par la loi de 2004 sur les signes religieux à l’école. Car le voile n’est pas « l’expression d’un système patriarcal, le signe d’un fondamentalisme » non, le voile est « une affirmation de soi », un symbole religieux individuel ! On se demande bien pourquoi alors les islamistes et autres théocrates s’empressent de voiler les femmes en masse dès qu’ils sont au pouvoir… Effet de mode sans doute… Lire la suite

pour en finir avec la burqa…

Deux commentaires de Maëster son sur blog qui résument bien l’enjeu de la situation :
« – L’amalgame qui est fait sciemment par certains entre le rejet de pratiques religieuses intégristes et le racisme est un déplacement politique du débat, pour le biaiser.
– Le voile et notamment le voile intégral sont des signes ostentatoires d’une offensive « politique » insidieuse ; faire accepter, petit à petit, renoncement après renoncement, les pratiques les plus rétrogrades sous couvert (si je puis dire) de religion et protégées par le spectre du racisme.
»

L’article de Catherine Kintzler : Burqa et niqab, une dépersonnalisation indifférenciée ou comment s’y prendre pour interdire le voile intégral.
L’article de Dounia Bouzar : La burqa, un signe sectaire et non religieux ou comment la relation à l’islam comme « autre absolu » empêche de voir ses dysfonctionnements.

Et une vidéo pratique qui explique comment concilier voile intégral et médecine moderne : Lire la suite

burqa ci, burqa ça…

nue sous la burqaDévalorisation et oppression des femmes, revendication religieuse, politico-religieuse ou identitaire, dérive sectaire… le phénomène des « voiles intégraux » révèle peu à peu ses différentes facettes que la commission d’enquête ne manquera pas de lister et d’analyser. C’est tout son intérêt. Bien sûr le CFCM est contre la création d’une commission… Passons.

Entre volonté de défendre les femmes d’un coté sans attenter aux libertés individuelles et volonté de lutter contre un intégrisme sans montrer du doigt l’islam, la marge de manoeuvre est étroite. Et pourtant, la politique de l’autruche n’est pas une solution. Comme je l’ai déjà dit chez Nicolas, ce n’est pas parce que l’obscurantisme ou l’intégrisme sont exotiques et viennent d’ailleurs qu’ils sont plus acceptables. Le cas des voilées volontaires – notamment converties – que les médias mettent en avant, contient peut-être la solution car il met l’accent sur l’aspect sectaire du phénomène.

Comme le dit très justement un commentateur chez l’Hérétique : Lire la suite

tout sur la burqa, niqab, etc

Il parait qu’en fait ce n’est pas la burqa qui se répand en France mais plutôt le niqab… Ces précisions étant faites pour les trolls islamo-intégro-tsoin-tsoin, voici quelques articles intéressants sur le sujet, pour la fin de semaine :

Femmes voilées : beaucoup de françaises et de converties (Figaro)
Burqa : «Une manière d’adopter le stigmate par lequel on est discriminé» (Libération-Lyon)
L’identité marseillaise, un frein à la burqa (La Provence)
+ le texte des députés : Proposition de résolution […] pour la création d’une commission d’enquête (Assemblée Nationale)

Coté blog un billet avec lequel je suis entièrement d’accord – ça m’évite de l’écrire 😉 :
Burqa, vers une loi ?

Et pour finir, cerise sur le gâteau… Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :