Archives du blog

enfin libre !

Maintenant qu’Ingrid Bétancourt est libre grâce à l’intervention hallucinante de l’armée colombienne et à la détermination du président colombien (détermination qui prend sans doute racine dans sa vie personnelle : son père a été éxécuté par les FARC… d’où une stratégie sans faille de la carotte et du bâton à deux échelles : ne rien céder aux FARC, les harceler, les affaiblir militairement, tout en donnant une voie de sortie individuelle à des guerilleros lassés de combattre pour une organisation qui a perdu de vue son idéologie révolutionnaire et qui donne dans le crime organisé)…
Maintenant qu’Ingrid profite de la liberté pour voir sa famille, ses enfants, ses amis et ses nombreux soutiens…
On est enfin libre de dire ce que l’on pense, sans crainte de heurter le courage de cette femme : Lire la suite

Publicités

happy like God in France

C’est un article de Libération qui le dit : les français se déclarent heureux à 90 % malgré une tendance au pessimisme. Car la France est au premier rang des pays européens craignant la pauvreté. Un nouveau french paradox sans doute ! Cela me rappelle un billet de Pikipoki rapportant les résultats d’une étude sur le bien-être : Lire la suite

question

C’est finalement la seule question qui vaille…

Août : fermeture pour congés.

Lost in pollution

Hier c’était la journée internationale contre le changement climatique, sujet incontournable depuis peu, télé, radio, cinéma, tout le monde en parle. Dans le superbe documentaire de Yann Arthus-Bertrand « Vu du ciel » on apprend que la biodiversité diminue (disparition de 30% des espèces depuis 30 ans) et que le problème n’est pas tant l’existence d’un changement climatique (il y a en eu d’autres dans le passé) que sa rapidité : terrible image de cet ours polaire amaigri sortant de l’eau avec difficultés ! Il y a eu aussi le film d’Al Gore et les infos du 20h où l’on nous dit que si on continue la surpêche, il n’y aura plus de poissons dans les océans en 2048 ! Rendez-vous vous êtes cernés ! Lire la suite

2 singes pour 1 homme

Bonne nouvelle pour les humains !
L’animal qui sommeille en nous n’est pas une brute épaisse qu’il faut améliorer, civiliser mais un être à la fois bon et mauvais, chez qui la culture et l’éducation développeront plus ou moins chacune de ces tendances.
Selon l’étude d’un primatologue (Frans de Waal cité par E.Dupin) l’homme est « un singe bipolaire » qui balance entre son coté chimpanzé et son coté bonobo :
« Le chimpanzé se sert de la violence pour résoudre les problèmes de sexe tandis que le bonobo fait le contraire. Le premier se distingue par son agressivité, le second par sa sensualité. Les mâles dominent chez les chimpanzés. Les femelles sont à l’honneur chez les bonobos. Rivaux et brutaux, les uns font tout le temps la guerre. Empathiques, les autres font tout le temps l’amour. […] Arrêtons de privilégier un pôle de notre héritage par rapport à l’autre : « C’est pourtant ce que l’Occident n’a cessé de faire depuis des siècles en présentant notre côté compétitif comme plus authentique que notre côté social. » Or, comme le souligne Waal, nous avons « besoin de veiller à nos propres intérêts », mais aussi « celui de nous entendre. » »
A quand des tests de personnalité dans Elle ou Psychologie pour savoir si on est plutôt chimpanzé ou plutôt bonobo ? Amusant et raffraichissant tout ça !

sur les pas de…

Deux sites intéressants : un superbe diaporama de la Terre vue de l’espace et le site d’une recherche destinée à retracer l’épopée migratoire de l’espèce humaine qui, si l’on y participe, permet accessoirement de retrouver ses lointains ancêtres : Genographic

%d blogueurs aiment cette page :