burqa ci, burqa ça…

nue sous la burqaDévalorisation et oppression des femmes, revendication religieuse, politico-religieuse ou identitaire, dérive sectaire… le phénomène des « voiles intégraux » révèle peu à peu ses différentes facettes que la commission d’enquête ne manquera pas de lister et d’analyser. C’est tout son intérêt. Bien sûr le CFCM est contre la création d’une commission… Passons.

Entre volonté de défendre les femmes d’un coté sans attenter aux libertés individuelles et volonté de lutter contre un intégrisme sans montrer du doigt l’islam, la marge de manoeuvre est étroite. Et pourtant, la politique de l’autruche n’est pas une solution. Comme je l’ai déjà dit chez Nicolas, ce n’est pas parce que l’obscurantisme ou l’intégrisme sont exotiques et viennent d’ailleurs qu’ils sont plus acceptables. Le cas des voilées volontaires – notamment converties – que les médias mettent en avant, contient peut-être la solution car il met l’accent sur l’aspect sectaire du phénomène.

Comme le dit très justement un commentateur chez l’Hérétique :
« Je ne vais pas essayer de vous convaincre sur la non nécessite du Nikab d’un point de vue théologique (musulman), je dis cela car les salafistes sont convaincus du contraire et que ce débat n’a d’intérêt que dans une mosquée. Je ne vois qu’un problème, autre que le visuel qui est LE problème principal pour la majorité des antis du moment, et qui est celui qui englobe la cellule familiale salafiste dans son ensemble. C’est le fait de se mettre en retrait, de s’exclure de la société , or cela est typique du comportement des sectes en générale. Je suis persuadé que si en France on avait le courage de traiter le salafisme comme une secte et que la vigilance ne soit ni plus ni moins que celle portée aux autres sectes, le problème aura évacué à a fois la dimension supposé islamique du débat et la récupération politicienne. Tarik »

Pour cela il faudrait que l’islam soit traité comme toutes les religions l’ont été dans un passé pas si lointain en France… c’est à dire mal😉
Plus sérieusement il faudrait être capable de ne plus céder au chantage au racisme et sortir de la culpabilité post-coloniale, vis à vis de certaines pratiques, religieuses ou non.

C’est Elisabeth Levy qui donne l’avis le plus franc sur le débat en cours :

« Le défilé des bonnes âmes a promptement commencé. Soyons honnête, personne ne défend le port de la burqa. La seule chose sur laquelle on se dispute, c’est sur la meilleure façon de la faire disparaître. Face aux partisans de la schlague législative (dont je suis au cas où vous ne l’auriez pas compris), les fanatiques du compromis, les angoissés du “remède pire que le mal”, les mous du genou qui jurent que “l’interdiction est toujours la plus mauvaise des solutions” sont donc sortis du bois. Eric Besson aimerait qu’on parle d’autre chose. Pour Cécile Duflot, qui parait-il, exerce des fonctions dirigeantes chez les Verts, le principal danger n’est pas l’islamisation mais la “stigmatisation”. On n’en attendait pas moins.
Quant à Martine Aubry, elle s’est surpassée, en demandant sur RMC et BFM TV qu’on s’occupe un peu moins de burqa et un peu plus d’insertion. Donnons-leur des emplois et des subventions, et tout changera. Heureusement que la Première secrétaire a ajouté qu’il fallait éviter les solutions “simplistes”. Pour la maire de Lille, une loi interdisant le voile intégral n’empêchera pas les femmes de continuer à le porter mais “elles resteront chez elles, on ne les verra plus”. J’en suis sincèrement désolée pour ces dames, dont beaucoup subissent cet enfermement sans même savoir qu’elles pourraient se révolter, mais justement, “ne plus les voir”, c’est exactement ce que nous voulons. Aussi cruel que cela puisse sembler, l’interdiction de la burqa n’a pas pour objectif essentiel de sauver celles qui en sont prisonnières mais de nous épargner à tous cet atterrant spectacle.
Personne n’est obligé de vivre en Occident. Mais en Occident, on accepte le regard des autres. »

Tiens au fait on n’entend plus parler du tchador ? Et pourtant, pendant ce temps en Iran, il se passe des choses : ici ou là.

PS. J’ai mis la photo de la dame voilée toute nue parce que ce genre de paradoxe me fait mourir de rire… et que le rire est bon pour la santé. A bon trolleur, salut…

[tweetmeme source= « PolluxeBlog » only_single=false]
Votez pour cet article sur Wikio Voter !

Publié le 22 juin 2009, dans politique et société, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 18 Commentaires.

  1. « ce n’est pas parce que l’obscurantisme ou l’intégrisme sont exotiques et viennent d’ailleurs qu’ils sont plus acceptables. »

    Je vais plus loin : ils sont de ce fait ENCORE MOINS acceptables. (Du genre : on a déjà assez de tracas avec nos connards locaux pour en plus se lancer dans l’élevage d’importation.)

  2. Merci pour les liens très intéressants que tu donnes Polluxe. Peut-être la solution est-elle en effet de considérer le salafisme comme une secte. Mais…cela reviendrait à déclarer officiellement la guerre à une partie de l’Islam en France…

  3. Bon. Le chef de l’Etat a parlé. Il n’a rien dit sur sa position. On n’en attendait pas moins.

  4. @ L’hérétique: on ne s’est pas encombré de déclarer la guerre à la Scientologie, non? Et en termes d’influence et de nuisibilité, je ne suis pas sûr de savoir qui serait le vainqueur…

    Bref, bref…en attendant, on ne parle pas de choses qui devraient fâcher…comme l’affaire « Karachi » par exemple…

  5. @ L’Hérétique : On s’attaque bien à la scientologie, comme le dit Nemo.

    @ Nicolas : Il est manifestement resté au niveau des principes. Pouvait-il en être autrement ?

    D’après Le Monde : Nicolas Sarkozy souligne que le port de la burqa (voile intégral) est « un problème de liberté, de dignité de la femme ». « La burqa n’est pas un problème religieux. C’est un signe d’asservissement, d’abaissement de la femme », insiste-t-il, précisant qu’elle « n’est pas la bienvenue sur le territoire de la République ».

  6. Polluxe,
    Non ! J’ai d’ailleurs fait un billet pour « saluer » sa position mais je m’attendais à ce qu’il donne une orientation sur une possible loi. Il a fait (pour une fois) son boulot de Président…

  7. Considérer le salafisme comme une secte… Quelque part, c’est vrai que tout extrémisme dans les religions est plutôt considéré comme secte en France, et c’est vrai qu’on s’attaque bien à la scientologie comme le dit Némo…
    J’avais pas réfléchi à cet aspect là des choses…
    Mais si loi il y a, elle sera appliquée comment ?

    Bonne soirée

  8. @ Nicolas : oui et c’est étonnant.

    @ Falconhill : « Mais si loi il y a, elle sera appliquée comment ?  »
    Nous n’en sommes pas là…

  9. Bonjour,

    Le salafisme est-il une secte ? L’anthropologue Dounia Bouzar est apparue récemment dans différents medias pour nous expliquer, de façon très pertinente, pourquoi le salafisme doit en effet être considéré comme une secte. Dans l’article ci-dessous, qui tente de jeter un regard anthropologique sur la burqa, vous trouverez notamment la reproduction de l’une de ses interviews donnée en 2008 :
    http://ethnolyceum.wordpress.com/2009/06/18/la-burqa-prison-ambulante-ou-appareil-orthopedique/

  10. Merci pour l’info.

  11. Jean-Marc

    La burqa …ou « rien »?

    58 députés de toutes tendances politiques ont souscrit à la proposition du député communiste André Guérin de créer « une commission d’enquête sur la pratique du port de la burqa. Pourquoi ne pas élargir le débat ?

    Respecter les libertés, c’est respecter TOUTES les libertés. Celles des naturistes aussi. Le naturisme est une philosophie qui respecte la femme, l’homme. Qui respecte l’humain et la vie. La course effrénée au textile, aux détergents, la consommation énergétique du lavage, le recours aux colorants et aux industries polluantes, oui il serait bon de retourner à une vie plus naturelle et saine. Le nu est naturel. L’obscénité se pare des voiles de la pudeur. Demandons au nom de nos lois démocratiques le respect des choix. Celui du naturisme en est un de tout aussi respectable.

    J’ai bientôt 51 ans, naturiste dans les limites fixées par les lois de la république, abstinent de tabac et alcool, presque végétarien depuis 30 ans. Le naturisme est une philosophie de vie qui a fait bien du chemin depuis les écrits de Heinrich Pudor (1865-1943). Elle mérite d’être défendue.

    Permettre la burqa, permettre alors un naturisme élargi aux lieux publics. Quoi de plus légitime n’est-ce pas ?

  12. pas de burka en France,car prenons garde qu’un jours nos petites filles soient obligées de la porter,et arrêtons une fois pour toute ce discours politiquement correct qui interdit à quiconque de seulement froisser ces hommes qui enferment et torturent leurs femmes ; quant à Mme Aubry elle voudrait bien être contre mais être d’accord avec l’ump c’est impensable, pauvre Martine toujours aussi ridicule.

  13. qu’on soit bien d’accord les « lieux publics » doivent donc comprendre, la rue et les magasins. Il n’y a pas que les administrations, les écoles ou les banques et le citoyen lambda a lui aussi le droit de ne pas être visuellement agressé par ces linceuls ambulants lorsqu’il fait ses courses ou qu’il marche dans la rue.

  14. bonjour ;je voudrais dire que la connaissance male sur l islam presente un arme pour les nasisme et les fachismes pour construirent un point de vue tres moche sur cette relegion.merci de faire visite ce site http://www.islamhouse.com pour mieux savoir sur l islam.merci mes freres de l HUMANITE.

  15. C’est peut être que je ne suis pas français que j’ai du mal à comprendre la démarche de certains hommes politiques de ce pays. A mon avis si ceux qui pensent qu’au nom de la liberté individuelle, qu’il soit laissé aux femmes désireuses de porter la burqua, le choix et la latitude du port de cet effet vestimentaire dans n’importe quel endroit, alors je pose la question à savoir pourquoi dans autre lieu que la place doit on interdire le « Bikini ». Que je sache, tout aussi que la burqua, il constitue un effet vestimentaire de femme d’ailleurs apprécié par tous.

  16. Khan_guru

    Le bikini ne fait pas allusion a aucune religion…. Sauf que certaines religions l’interdissent directement ou pas si directement mais avec les memes sentimenst attaches. Nous sommes essentiellement des occidentaux…. Que cela deplaisent ceux qui ne le sont pas, c’est LEUR probleme , pas le notre…. De-meme que quand nous visitons leurs pays, nous devons respecter Leur sens de liberte….. sous peine de prison ou de pv.. Pourquoi donc anticiper que le fait de devenir francais devrait offir une plateforme pour imposer d’autres demandes pour accommoder des gens qui n’aiment deja pas les aspects culturels du pays , mais ne sont pas contre pour encaisser les allocs ou moissoner les avantages financiers et sociaux de leur pays d’adoption (et celui de leurs enfants!) . Leurs pays natifs n’offrent rien sinon la misere avec tres peu de prospects de vivre une existence un peu plus epanouie pour eux-memes et surtout celle de leurs enfants. Devrions-nous , les natifs de notre pays, nous sentir coupables de ne pas ecouter ces imports et leur offrir des avantages qui leur seraient du ?… Ces gens la revent et les Francais , tout aussi couillon qu’au premier jour de pluie, se divisent pour des raisons dites humaines. Beaucoup d’entres elles , ne doivent pas etre sous duresse pour etre si genereuses dans leurs idees baladeuses…. Etes-vous surpris des problemes que vous avez ?…. Alors que nous faisons du plat a la Chine qui un pays pas si accomodant envers des aspects sur la vie humaine.. ILs ne se genent pas a prendre des solutions qui ne sont pas popuilaires au reste du monde…. Mais c’est exactement les memes solutions que les pays entranches dans l’Islam bavent d’envie de pouvoir faire !… Regardez l’Iran ….. Etes-vous nies ou vous ne comprenez pas ce qui se passe ?….Ce n’est pas du racisme , mais la pression d’un etat d’esprit a travers la religion qui attaque les valeurs de l’autre. L’envie et la misere associes a l’ignorance qui poussent des populations a bouger dans d’autres, meme si celles ci representent des aspects negatifs contre lesquels ils seront guides pour ne pas etre integres et perdre leur sens d’identite culturelle et religieuse… Est-ce qu’un chretien devient un moslem ? Certainement moin que l’inverse si dutout. La burqa ou le nicab n’a pas plus de role a jouer que d’avoir laisser ses cheuveux dans les annees soixates… Provocation sociale et anti etablissement… Comme il a ete deja dit, ces accoutrements ne sont pas directement attaches a la religion, mais sont devenus symbols pour certains zeles de l’islam…. Pourquoi le fon-ils ! Parcequ’ils ont des idees bien definis sur comment l’ordre des choses devraient etre …a leurs yeux … Pas plus.

  1. Pingback: Elle en Etats Généraux « le blog de polluxe

  2. Pingback: voile intégral : on enlève le haut « le blog de polluxe

%d blogueurs aiment cette page :