Archives de Catégorie: lu, vu et entendu

« Islamophobie » : racisme imaginaire ou réel ?

Émission de CPolémique (France 5) du 19 février 2017, avec Pascal Bruckner et Nadia Redmana de la Brigades des mères : à voir ou à revoir car elle pose bien la problématique dans tous ses aspects idéologiques et concrets.

Publicités

#JamaisSansElles fête ses 1 an

#JamaisSansElles ? Késako ? Jamais Sans Elles est une association en faveur de la mixité, dont le principe est une action simple :
« Nous ne demandons pas de quotas, de règle écrite, de loi. Un simple engagement personnel face à une évidence : un panel sans la moindre femme est une anomalie notoire, une absurdité criante. […] Dorénavant, nous ne participerons plus à aucune manifestation publique ou événement médiatique […] qui ne compteraient aucune femme parmi un nombre important d’intervenants »(Appel de janvier 2016).

Fondée par Natacha Quester-Séméon et Tatiana F-Salomon, cette association est née d’un d’un Twit de colère du style « c’est quoi cette énième table-ronde sans femme ! » :

Hier, Jamais Sans Elles a soufflé sa 1ère bougie. L’occasion pour ses premiers et éminents membres d’asséner quelques formules chocs :

Lire la suite

Il y a un siècle, caricaturer les religions était moins dangereux qu’aujourd’hui

Il y a plus d’un siècle, à Paris, le journal satirique L’assiette au beurre publiait un numéro sur les religions. Les dessinateurs, dont Kupka, n’en sont pas morts assassinés pour autant, comme le rappelle très justement le texte de présentation de cet expo au Musée d’Orsay :

Orsay_kupka1

Voir les dessins : Lire la suite

Le juge Trévidic : « on a laissé grossir un monstre »

Avec des mots simples et clairs, le juge Trévidic, anciennement en charge des affaires terroristes, décrit la situation actuelle où il faut maintenant tout faire en même temps (court terme et long terme, à l’intérieur et à l’extérieur) pour lutter contre l’islamisme.

Où Céline Pina dénonce le silence face à la propagande islamiste

Nous, quelques blogueurs de la belle époque (10 ans déjà pour Politeeks, Seb Musset, Cyril Marcant, Jegoun, Olympe, et Aymeric Marlange), avons rencontré au « Kremlin des blogs » Céline Pina. Qui ça ? Céline Pina, l’élue PS du 95 qui a dénoncé le silence coupable de son parti, de la gauche, sur la propagande islamiste qui a lieu en France, notamment dans le cadre du « Salon de la femme musulmane ». Dénonciation qui lui a valu d’être menacée d’exclusion de son parti… ou quand le clientélisme et la politique électorale à la petite semaine vont à l’encontre des valeurs de la République et de de la clameur du 11 janvier.

L’occasion d’écouter son entrevue sur RTL où elle résume très bien tout cela :

Lire aussi des articles et entretiens :

Pour éviter les amalgames, ne soyons pas dans le déni (Huffington Post, 11 janvier 2015)

Nos libertés sont menacées par le discours totalitaire des islamistes (Figaro, 21 septembre 2015)

les djihadistes ne sont pas fous !

Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, sur TV7 le 9 janvier 2015. Extraits : Lire la suite

La laïcité pour les nuls… et pour la ministre

Excellent discours de la philosophe Catherine Kintzler, alias Mezetulle, qui remet, une fois de plus, les idées en place sur la laïcité. Mais c’est épuisant à la fin d’avoir à faire face à un certain gloubiboulga intellectuel, surtout quand il atteint la ministre elle-même, qui considère que les parents accompagnateurs de sorties scolaires – et donc les mères voilées – « ne peuvent être considérés comme des agents auxiliaires du service public » et que donc « leur présence aux sorties scolaires doit être la règle et le refus l’exception », mettant ainsi le principe « de l’implication des familles dans la scolarité de leur enfant et la vie de l’école » au dessus du principe de laïcité. Consternant. On ne sait ce qui l’emporte de la bêtise ou de l’inconscience. Comme le dit très bien C. Kintzler dans son court discours (voir vidéo ci-dessous) :

 » […] une maman reste une maman quand elle vient à un rendez-vous avec un professeur dans une école publique, [mais] elle cesse momentanément d’être une maman lorsqu’elle est temporairement chargée d’élèves qui par définition sont toujours les enfants d’autrui… y compris quand ce sont les siens. Cela, il y a des gens qui ne l’ont pas compris ou, faisons leur plus de crédit, qui font semblant de ne pas l’avoir compris, parce qu’ils refusent de penser que l’école doit offrir aux élèves une double vie. »

Lire la suite

L’Ukraine, la Russie et les autres ou le retour des frontières

Entendue ce matin sur France Inter, voici l’analyse qui me semble la plus pertinente sur le sujet, celle de Thomas Godart, chercheur et spécialiste de la Russie à l’IFRI.

Selon lui, l’UE a fait 2 erreurs dans ses relations avec cette région d’Europe de l’Est : « faire comme si la Russie n’existait pas dans cette zone » et « oublier que l’Ukraine sera un fardeau financier […] avec ses élites politiques corrompues ».
Se lancer dans une politique de punitions infantiles sur des personnes est totalement inapproprié vu la gravité de la situation, car on est là face à une modification des frontières au sein de l’Europe – et ce en trois semaines.

Comme quoi les frontières ne disparaissent pas, elles se déplacent…

%d blogueurs aiment cette page :