Archives du blog

les homos sont-ils des sous-citoyens ?

Ce matin sur France Inter, Gérard Collomb, maire socialiste de Lyon, a fait état de ses réticences vis à vis du mariage pour tous, pour des raisons plus que contestables. En effet, pour lui, c’est le début d’une suite de demandes qui mèneront à la gestation pour autrui (GPA) c’est-à-dire aux mères porteuses ! Je comprends tout à fait que des gens, pour des raisons morales ou par attachement à une société traditionnelle, rejettent l’ouverture du mariage aux homosexuels. Mais de grâce,
ne mélangeons pas tout !

A partir du moment où l’on considère qu’une sexualité normale est une sexualité entre adultes consentants quel que le soit le sexe des personnes, on ne voit pas très bien pourquoi certains citoyens n’auraient pas accès au mariage. Par ailleurs, il s’agit du mariage civil et les religions qui considèrent que l’homosexualité n’est pas normale pourront toujours réserver leur mariage aux hétérosexuels.
Lire la suite

Publicités

quand le clito s’affiche il fait fureur

clitorisL’affiche de la campagne Osez le clito ! est efficace : elle fait parler d’elle ! Elle déclenche même des réactions violentes, preuve qu’elle touche à quelque chose d’important.
Beaucoup de femmes – surtout des femmes d’ailleurs – se déchaînent contre cette affiche. Il suffit de suivre le fil #osezleclito sur Twitter pour s’en rendre compte : « cette affiche de merde », « c’est laid et mal dessiné »… Certaines confessent même un profond malaise. Bref l’affiche ne plait pas beaucoup, même aux spécialistes, même à celles qui soutiennent cette campagne. Lire la suite

un médicament au secours de l’hétérosexualité ?

Dexaméthasone, c’est le nom d’un médicament qui a récemment fait scandale au Etats-Unis. Il est utilisé à titre expérimental sur des femmes enceintes pour prévenir une virilisation précoce de leur foetus fille en cas d’atteinte par une « hyperplasie congénitale des surrénales » (HCS) – voix grave, pilosité faciale voir « appareil génital ambigu ». Ce traitement pose un problème médical mais pas seulement.

Ce qui a fait scandale c’est que l’équipe médicale qui teste ce traitement en a fait la promotion comme étant un moyen de féminiser l’appareil génital et le cerveau des foetus concernés afin de prévenir ces comportements erronés (dimorphic behaviors) ou anomalies (abnormalities) que sont pour une fille le désintérêt pour les jeux de poupées, et à l’âge adulte, le manque d’instinct maternel et l’attirance pour les femmes… Bref, les femmes atteintes de HCS ne sont pas conformes car elles jouent à la poupée trop tard, ce qui est très mal : Lire la suite

inverser les rôles

L’INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) continue sa campagne de com’ pour la contraception en direction des adolescents sur le thème : Faut-il que les garçons soient enceintes pour que la contraception nous concerne tous ?

Le moyen utilisé dans ces quatre vidéos est l’inversion des rôles : tout en gardant leur masculinité, ce sont les garçons qui sont en situation de tomber « enceints ». Je trouve ce procédé très pertinent Lire la suite

L’Anti-Christ c’est la femme

antichristLe film Antichrist porte mal son nom. En fait c’est un film anti-femme. Le dernier film de Lars Von Trier aurait pu être un film d’horreur classique : un couple dont l’enfant est mort s’isole dans un chalet, la femme qui se révèle folle essaie de mutiler puis de tuer son mari, celui-ci parvient à se sortir de la situation et la tue, scènes sanglantes et violentes à l’appui. Cela aurait pu s’arrêter là.

Mais cela va beaucoup plus loin : Lire la suite

pour en finir avec le pape

pape préservatifSuite à la polémique papale sur le préservatif, après que des blogueurs chrétiens influents aient dû user beaucoup d’encre de clavier pour défendre le pape, voici trois billets intéressants  :

– celui d’Hugues qui résume bien le problème : Benoît XVI l’africain

– celui de Krystoff, blogueur trop rare – mon double masculin 😉 – qui rebondit sur un propos du pape passé inaperçu (« l’humanisation de la sexualité ») : pour être catholique ces temps-ci, il faut vraiment avoir la foi !

– celui de Pikipoki qui élargit le sujet, comme il le fait toujours si bien, aux relations humaines : mauvaise foi

« on s’en fout » ! vraiment ?

Roger Karoutchi, membre du gouvernement, vient de rendre publique son homosexualité. J’y vois comme Authueil une volonté de transparence à l’heure où cet homme politique va se lancer, pour les élections régionales, dans des primaires UMP contre Valérie Pécresse qui se présente volontiers comme « une mère de trois enfants ».
Il ne s’agit pas d’étaler sa vie privée pour en tirer avantage mais de ne rien cacher pour éviter l’hypocrisie et sans doute les coups bas. Même si ce choix est le signe que la société française a changé (quel homme politique de droite aurait pris ce risque il y a 20 ans ?) cela reste courageux dans une société ou l’hétérosexualité reste la norme. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :