Archives du blog

à poil les connes !

femme voiléeOui, je sais, le titre est aguicheur, mais c’est pour attirer le lecteur toujours friand de détails croustillants, sans parler des lecteurs occasionnels qui arrivent ici par des voies, comment dire, sous-ceinturales… Alors voilà, hier soir au JT de France 2 nous avons eu droit à un reportage sur une femme intégralement voilée qui débarque du TGV et qui prend un taxi illico presto pour aller manifester devant Notre-Dame avec ses petits camarades au nom de la liberté, sous les regards télescopiques d’une meute de journalistes.
Heureusement tout ce petit monde s’est fait embarquer par la police… pour manifestation non autorisée sur la voie publique. Bien joué les gars ! Cela a permis de couper l’herbe sous le pied de ces militantes intégristes qui venaient là pour se faire dévoiler de force et faire de la provoc le jour même de l’entrée en vigueur de la loi contre le voile intégral. Provocation bien organisée en tous cas puisque beaucoup de journalistes avaient manifestement été prévenus, notamment ceux qui attendaient cette dame à la gare… Lire la suite

Publicités

Voile intégral : M. Badinter, merci !

La loi qui interdit le port du voile intégral dans l’espace public vient d’être validée par le Conseil constitutionnel !
Cette dissimulation du visage sera donc interdite à une exception près : les lieux de culte. Le voile intégral ne sera donc autorisé que dans les mosquées… Ils ont de l’humour au Conseil.

Cette décision est une victoire. Mais ce n’était pas évident. Le simple fait de vouloir interdire ou légiférer sur le sujet avait déclenché toute une polémique qui a d’ailleurs permis au débat d’avoir lieu. Il a fallu ensuite qu’elle soit rédigée correctement. Puis votée à l’Assemblée Nationale et ensuite au Sénat. Or certains élus socialistes voulaient s’abstenir.
Mais un discours a tout fait basculer, celui de Robert Badinter, qui, laissant de coté les motivations politiciennes des uns et les réactions du même ordre des autres, est allé au fond du sujet et de ses enjeux.
Heureusement qu’il reste des hommes politiques de cette lucidité et de cette trempe.

Voici donc ces deux textes qui chacun dans leur genre sont beaux et émouvants.

M. Badinter, je n’ai qu’un mot à vous dire, du fond du coeur : MERCI.
Lire la suite

voile intégral : et si on sifflait la fin de la récré ?

femme voiléeComme souvent dans les sujets de société qui touchent aux mœurs, aux valeurs, bref à la morale, le buzz s’emballe, la polémique enfle. On hurle à la « stigmatisation« , à l’enfumage. Et ceux-la même qui nous servent le discours classique « pendant ce temps on ne parle pas de… » entretiennent la polémique en en parlant. Curieux paradoxe. Mais toutes les polémiques n’ont pas droit à leurs attaques. Ceux qui s’élèvent contre la « polémique burqa-niqab » n’ont rien dit sur la polémique « prêtres pédophiles ». Il ne me semble pas avoir vu passer un twit du style « pendant qu’on nous enfume avec les prêtres pédophiles on ne parle pas des chiffres du chômage ». Chaque buzz a ses détracteurs. Le volcan islandais a eu les siens.

La gauche a du mal avec certains sujets de société – au point d’en devenir confuse – sans doute parce qu’elle considère qu’en traitant les problèmes économiques, les autres problèmes se résoudront ensuite en cascade. C’est sans doute vrai pour ce qui relève de la misère sociale, mais pas pour ce qui relève du fanatisme idéologique ou religieux.

L’ennui avec les polémiques, c’est qu’on finit par perdre de vue le sujet de départ. Pour le voile intégral on commence à avoir une vision claire du sujet que je résumerais en quelques points à la façon de Sarkofrance : Lire la suite

voile intégral : on enlève le haut

femme voilée

La mission parlementaire sur le voile intégral vient de rendre son rapport et fait 18 propositions. En gros elle propose une riposte graduée et fractionnée, une stratégie alliant les frappes chirurgicales et les mines anti-personnelles. Lire la suite

voile et service minimum

burqa minaretBon, en cette période de fêtes je vais faire comme Olympe, assurer le service minimum, quelques vidéos «et hop, à Créteil !»…
Jean-François Copé a annoncé le dépôt en janvier d’un projet de loi pour interdire le voile intégral, ce qui serait bien sûr prématuré vu que la commission parlementaire chargée de réfléchir sur le sujet rendra son rapport fin janvier. Sans doute l’a-t-il fait pour ne pas se faire déborder à gauche, par Valls notamment.
C’est l’occasion de rappeler le travail de cette commission. Lire la suite

revue de presse en images (5)


Lire la suite

pour lutter contre la burqa…

… il faut accepter le voile ! Voilà en gros le contenu d’un article en faveur du voile ou foulard islamique paru dans Le Monde !

Il y est question de « l’hyper-intégrisme » et de « l’hyper-fondamentalisme islamique », notions qui font passer de fait l’intégrisme et le fondamentalisme pour d’inoffensives idéologies tout à fait acceptables… A quand l’ultra-hyper-fondamentalisme ? Bien sûr il faut lutter contre elles, mais pour cela il faut légitimer le voile qui a été injustement délégitimé par la loi de 2004 sur les signes religieux à l’école. Car le voile n’est pas « l’expression d’un système patriarcal, le signe d’un fondamentalisme » non, le voile est « une affirmation de soi », un symbole religieux individuel ! On se demande bien pourquoi alors les islamistes et autres théocrates s’empressent de voiler les femmes en masse dès qu’ils sont au pouvoir… Effet de mode sans doute… Lire la suite

le chiffre qui rassure

femme voiléeDeux rapports des services issus des anciens RG, cités dans un article du Monde, confirment le caractère marginal et sectaire du voile intégral ; mais le rapport de la DCRI (Direction centrale des renseignements intérieurs) a eu la mauvaise idée de donner un chiffre précis, trop précis, sur lequel tout le monde se jette, sans doute pour se rassurer ou se conforter dans l’idée que bon finalement c’est pas très grave, comme si la gravité d’un phénomène était uniquement lié au nombre…
En fait ce chiffre est peu fiable dans la mesure où le rapport lui-même signale qu’il « ne se prétend pas exhaustif », que c’est une « photographie », bref qu’il s’agit sans doute d’une évaluation au doigt mouillé des équipes de la DCRI sur le terrain (tiens, où sont-ils d’ailleurs ?), pas d’une enquête statistique de l’INSEE.

Sur Causeur Elisabeth Levy dans un article plein d’humour fait une proposition intéressante : Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :