Archives du blog

et si tout ça n’était qu’une affaire de sexe ?

Dans son bouquin, sous-titré Les mécanisme psychosociaux du plafond de verre, Olympe pointait très justement les phénomènes de cooptation masculine et se demandait « pourquoi les hommes préfèrent-ils rester entre eux ? » A cette question elle proposait plusieurs réponses :
– le principe du qui se ressemble s’assemble ou les affinités spontanées entre personnes d’un même groupe, d’autant plus spontanées que le critère sexuel est immédiatement perceptible… en général,
– la peur de voir leur assemblée perdre en valeur en se féminisant puisque les femmes constituent un groupe dominé et dévalorisé,
– la difficulté de considérer les femmes comme des partenaires ou des concurrentes puisqu’elles sont un enjeu ou un objet dans le cadre de « l’économie des biens symboliques » comme dirait le père Bourdieu…
– la peur que le groupe soit perturbé par des histoires sentimentales ou sexuelles.

Des études récentes, relayée par un article du Monde, viennent creuser ce dernier point. Lire la suite

quand le clito s’affiche il fait fureur

clitorisL’affiche de la campagne Osez le clito ! est efficace : elle fait parler d’elle ! Elle déclenche même des réactions violentes, preuve qu’elle touche à quelque chose d’important.
Beaucoup de femmes – surtout des femmes d’ailleurs – se déchaînent contre cette affiche. Il suffit de suivre le fil #osezleclito sur Twitter pour s’en rendre compte : « cette affiche de merde », « c’est laid et mal dessiné »… Certaines confessent même un profond malaise. Bref l’affiche ne plait pas beaucoup, même aux spécialistes, même à celles qui soutiennent cette campagne. Lire la suite

jusqu’où le cliché va-t-il se fourrer…

C’est fou la force d’un cliché, surtout quand il est ancien. Il s’insinue partout et contamine même le langage de ceux qui luttent contre lui, à leur insu ou « à l’insu de leur plein gré » comme on dit dans la pédale… Cette force d’inertie du cliché, qui reste là malgré les progrès de la connaissance, m’a toujours profondément étonné.
Ainsi dans un billet d’Olympe – que l’on ne peut soupçonner de se soumettre aux antiennes de la domination masculine – trouve-t-on la phrase suivante : « à Copenhague les femmes peuvent photographier leur vagin » ! Lire la suite

c’est quoi un garçon (ou une fille) ?

A cette question cruciale, le film Tomboy – « garçon manqué » en anglais – vient apporter quelques éléments de réponse. Un garçon c’est quelqu’un qui joue au foot – de préférence torse nu – qui crache parterre et qui se bat. Une fille c’est quelqu’un qui regarde les garçons jouer au foot ou se battre, qui a une chambre rose et des poupées. Mais quand un intrus se glisse dans ce jeu de rôles bien orchestré… le jeu continue, signe qu’il suffit finalement de bien jouer son rôle. Lire la suite

du point G au clitoris il n’y a qu’un pas

Interview édifiante d’Odile Buisson (gynécologue qui a participé à l’élaboration d’images 3D du clitoris). Ou comment il a fallu attendre le 21e siècle pour connaitre l’anatomie précise du clitoris. Une méconnaissance héritée du patriarcat et de l’androcentrisme.
En même temps ça se comprend : si je veux que ma boulangère continue à me faire le bon pain que j’adore, je ne vais pas l’aider à se rendre compte que pour elle ça serait mieux de faire de la pâte à sel… D’où sans doute la focalisation sur le « plaisir vaginal » dans le passé et le point G aujourd’hui pour les adeptes du ni vu ni connu je t’embrouille, d’où la pratique de l’excision pour ceux qui avaient compris…
Lire la suite

c’est quoi un homme ?

Ça y est ! Je peux enfin répondre à cette question existentielle… Olympe me l’avait posée dans le commentaire d’un billet de 2009 intitulé C’est quoi une femme ? Et depuis, régulièrement, je me disais qu’il fallait que je trouve la réponse. Mais j’avais beau me creuser la tête, je ne trouvais pas. Ce n’était pas faute d’observer ces êtres-là dans le métro ou la rue, mais non, rien ne venait. Et hier, à la faveur d’une vidéo postée sur Facebook, j’ai enfin eu la réponse, comme une évidence tombée du ciel. Alleluia ! Lire la suite

le point G dans le placard

Les 3 Suisses ont lancé une campagne d’affichage qui fait polémique chez les blogueurs et sur laquelle le privilégié me demande mon avis. Comme lui, la plupart y voit une dérive consumériste, un culte de l’apparence, une instrumentalisation du corps des femmes, bref des photos sexistes.

Naïvement Matthieu dit : « je suis fasciné par cette volonté des entreprises d’essayer de nous faire penser que la consommation, quelle que soit sa forme, serait équivalente à des choses intimes et personnelles comme le sexe ». Lire la suite

c’est quoi une femme ?

femmes

Le 8 mars traditionnellement c’est la journée internationale de la femme ou des femmes. Il va y avoir de multiples manifestations, débats, émissions et même un numéro spécial femmes de Vendredi-info qui publie sur papier le meilleur des blogs. Tout le monde a l’air de savoir de quoi on parle, mais est-ce si évident ? N’y a-t-il aucun doute sur le sujet ? Dis maman, c’est quoi une femme ?

Pour le savoir, le mieux serait peut-être de s’adresser à des personnes qui sont des femmes mais la vision intérieure est-elle la bonne ? Ne vaut-il pas mieux une vision extérieure, plus objective ? Et là, à qui s’adresser ? A des hommes ? La plupart des hommes ont des rapports assez proches, voir intimes, avec les femmes – oui je sais, c’est étrange mais cela s’explique – ils sont donc intéressés et à ce titre peu objectifs. Ils auront tendance, de manière inconsciente cela va de soi, à décrire ce qu’ils veulent et non ce qui est. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :