Archives du blog

L’Ukraine, la Russie et les autres ou le retour des frontières

Entendue ce matin sur France Inter, voici l’analyse qui me semble la plus pertinente sur le sujet, celle de Thomas Godart, chercheur et spécialiste de la Russie à l’IFRI.

Selon lui, l’UE a fait 2 erreurs dans ses relations avec cette région d’Europe de l’Est : « faire comme si la Russie n’existait pas dans cette zone » et « oublier que l’Ukraine sera un fardeau financier […] avec ses élites politiques corrompues ».
Se lancer dans une politique de punitions infantiles sur des personnes est totalement inapproprié vu la gravité de la situation, car on est là face à une modification des frontières au sein de l’Europe – et ce en trois semaines.

Comme quoi les frontières ne disparaissent pas, elles se déplacent…

Publicités

la Turquie, l’OTAN et l’UE

Finalement la Turquie n’a pas exercé son veto contre le danois Rasmussen, qui a été nommé au poste de secrétaire général de l’OTAN, et a obtenu en échange des « garanties » (?) dont le poste de secrétaire général adjoint et le poste de représentant de l’OTAN en Afghanistan. Coté occidental on présente cela comme une défaite de la Turquie :

« La Turquie a perdu », analyse un diplomate de l’OTAN : « Erdogan a dû accepter Rasmussen en échange de colifichets. Surtout, il a montré son vrai visage : Rasmussen n’avait ni le pouvoir légal d’empêcher la parution des caricatures, ni d’interdire la télévision kurde. Cela va refroidir l’ardeur des défenseurs de l’adhésion de ce pays à l’Union ».(source : blog de J.Quatremer)

Coté turc on le présente comme une victoire en insistant sur ce que la Turquie a obtenu et sur le soutien d’Obama : Lire la suite

la dérive de la Turquie

Le conflit de valeurs, religion-blasphème contre liberté d’expression-laïcité, s’invite au sommet de l’OTAN. En effet la Turquie menace d’exercer son veto à la candidature du danois Rasmussen au poste de secrétaire général, car il est coupable à ses yeux de ne pas avoir condamné en 2005 la publication des caricatures de Mahomet, série de dessins qui avait provoqué alors une véritable hystérie dans le monde musulman, comme le rappelle Jean Quatremer :

« [ceci] à l’époque était courageux vu le climat d’hystérie. On pensait l’affaire enterrée, mais le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a signifié ce week-end que la nomination du Danois serait mal perçue par les musulmans. […] C’est en tout cas la première fois que la religion fait ainsi irruption au sein de l’organisation atlantique. Si la menace de veto se concrétise, il y a de quoi s’inquiéter. Mais la Turquie devrait réfléchir à deux fois avant d’agir, car elle donnerait des armes à ceux qui s’opposent à son adhésion à l’Union en montrant que, pour elle, la laïcité et la liberté d’expression sont devenues de vains mots. »

Lire la suite

lecture et direct du droit

lectureDans la série inutile de l’écrire quand cela a été très bien fait par quelqu’un d’autre, voici quelques billets pour le week-end :

OTAN, un débat surréaliste

au nom du citoyen inconnu ou Nicolas Sarkozy est-il digne de sa fonction ?

« un père, une mère, pas un de plus, pas un de moins… »

– et en prime une vidéo coup de poing…  Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :