Archives du blog

trop de phobie tue la phobie

Pour avoir comparé Merkel à Bismark et avoir parlé de « nationalisme et de dicktats allemands », Montebourg s’est attiré les foudres de certains journalistes et surtout de la droite gouvernementale qui s’est empressée de crier à la germanophobie ! Rien que ça !
L’utilisation de ce terme, qui fait référence à un sentiment d’hostilité ou de haine à l’égard des Allemands, est exagérée. Je ne pense pas que cela corresponde à l’état d’esprit de Montebourg dont les propos étaient surtout déplacés, mal venus… et peu pertinents.
En effet, à l’heure où la situation économique en Europe est grave, il est très maladroit de faire référence à une période marquée par l’hostilité franco-allemande. Et ce d’autant plus que le gouvernement allemand actuel n’est sans doute pas mû par une volonté de domination ; à l’inverse, le fait que l’Allemagne soit économiquement en position de force peut générer l’hostilité

Bref, ce pavé dans la marre n’a pas manqué de faire violemment réagir les twitteurs et blogueurs de gauche, quitte à se lancer dans un concours de « qui est le plus germanophobe » !
Et voilà, une nouvelle polémique est lancée. Lire la suite

Publicités

habemus impétrants

Ca y est, le premier tour des primaires a eu lieu, avec le succès que l’on sait, et nous voilà avec deux impétrants ! « Impétrants », c’est le mot que Montebourg a répété à l’envi hier au 20h de France 2, sans doute pour élargir le champ lexical de ses électeurs…
Ce mot tombe bien, car il rime avec « empêtré » qui lui, décrit parfaitement mon état d’esprit. Qui choisir maintenant ? Blanc bonnet ou bonnet blanc ? Gauche dure –  pardon forte – ou gauche molle ? Homme ou femme ? Ville ou campagne ? Fromage ou dessert ? Petit retour en arrière… Lire la suite

1er débat, 1ères impressions en vrac

Hier soir, comme je n’ai pas pu aller au KDB, j’ai suivi le 1er débat des primaires du PS. En fait de débat, il y a d’abord eu de courtes déclarations, des interviews individuels, un grand interview à plusieurs orchestré par Pujadas et pour finir, à nouveau, de courtes déclarations. Pas vraiment d’échanges directs, en dehors d’une passe d’armes sur le nucléaire entre Aubry et Hollande, pendant  laquelle on a pu entendre Valls en voix off  se lâcher : « c’est bien là, ça s’anime ! »…
C’est dire le coté lissé de l’exercice, style je veux surtout pas me disputer avec mon petit camarade que je devrai soutenir aux présidentielles… Bref, cela avait un coté scolaire, entre Question pour un champion spécial grandes écoles et Le maillon faible, avec Pujadas dans le rôle du bizut content de mettre sur le gril ses ainés (au début, entre les interviews individuels, il gloussait sans que l’on sache vraiment pourquoi…).

A mon avis, les trois vainqueurs de l’exercice sont Montebourg, Valls et Aubry. Lire la suite

Audrey et Arnaud sont dans un bateau

Je ne le savais pas mais Audrey Pulvar est en couple avec Arnaud Montebourg. Ça se comprend : à force de se fréquenter, milieux journalistiques et médiatiques finissent par se mélanger. Et cela pose bien sûr des problèmes déontologiques coté journalistes. Comment garder un minimum de distance et d’objectivité en matière d’information politique quand son conjoint fait partie du jeu ?

Mes collègues blogueurs se posent alors la question de savoir si Audrey Pulvar peut « rester sur France Inter alors que son compagnon, Arnaud Montebourg est candidat à la Présidentielle et mis en examen dans une histoire parallèle à l’affaire Woerth. » Et de citer tous les cas précédents répertoriés et connus… où l’on se rend compte que le binôme classique c’est femme journaliste et homme politique. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :