Archives du blog

l’art du politique est-il l’art de la guerre ?

Depuis quelques temps, les sondages que tout le monde dénigre mais que tout le monde cite et surtout consulte telle La Pythie, signalent la montée en puissance de Mélenchon dans les intentions de vote au 1er tour : il deviendrait le 4e homme devant Bayrou, voire le 3e devant Marine Le Pen.

Alors, dans l’entourage de Hollande, les « stratèges » se posent des questions. Certains pensent à une « annonce surprise », d’autres veulent garder la cohérence… Une annonce surprise ?! Laquelle ? Déjà que la tranche d’impôt à 75% arrivait comme un cheveu sur la soupe ! Nicolas, lui conseille de garder la même stratégie : garder un style présidentiel et ne pas trop se gauchiser pour ne pas perdre des voix sur sa droite. C’est sûr, les voix de Mélenchon sont acquises au 2nd tour, alors que les voix du centre le sont moins… Sarkozy de son coté surfe sur l’actualité et persiste dans sa technique éculée « un drame, une loi »…  Lire la suite

l’impôt se consomme en tranches

Lundi dernier sur TF1, Hollande a créé la surprise en proposant de créer une tranche supplémentaire d’impôt sur le revenu à 75%. Cette proposition a fait beaucoup parler, dont des gens qui manifestement n’y comprennent pas grand chose et confondent taux marginal et taux global, dont des footballeurs qui ont peur pour leurs sous. Mais pour ces derniers, comme dirait Mélenchon « qu’ils s’en aillent tous ! » : les clubs prendront des joueurs moins chers qui ,si ça se trouvent, joueront aussi bien.

Rappelons donc qu’en France l’impôt est progressif par tranches : sur une tranche donnée de revenus tout le monde paye le même pourcentage ; bien évidemment au final tout le monde ne paye pas la même quantité d’impôt puisque tout le monde n’arrive pas au même niveau de revenus.

La situation actuelle – 5 tranches – est la suivante (source : impots.gouv.fr) : Lire la suite

laïcité : le retour à gauche ?

Effel-laicitéQue ce soit avec Hollande au Bourget ou Mélenchon à Villeurbanne, cette campagne électorale se signale par un retour du mot laïcité dans les discours de gauche. C’est une surprise, voir un retournement.

Longtemps dévoyée, à droite comme à gauche, par l’adjonction d’adjectifs qui en dénaturaient le sens (laïcité « ouverte »,  « positive », « plurielle »…), de fait abandonnée par des élus locaux soucieux d’acheter la paix sociale en misant sur le religieux par faiblesse ou par conviction, la laïcité a finalement été récupérée par le Front National qui n’en est pas à une contorsion idéologique près. D’autant que ces temps-ci le FN a tendance à ramasser tous les sujets qui trainent…

Il était temps de réagir. Mais qu’en est-il exactement ? Des discours aux programmes, y-a-t-il une cohérence ? Lire la suite

les raisons d’un succès

Ségolène Royal a du succès. Sans doute pour deux raisons : d’abord parce que comme Sarkozy elle a renoncé à la langue de bois, appelle un chat un chat et n’hésite pas au nom de ses valeurs à briser les tabous et à se frotter à la réalité ; ensuite parce qu’elle répond aux attentes des classes populaires, ceux qui n’ont pas profité des 35 heures et ont vu leurs conditions de travail empirer, ceux qui subissent l’insécurité au quotidien dans les banlieues, ceux que Jean-Luc Mélenchon qualifient avec mépris de « petits blancs » alors qu’ils constituent la base sociale de la gauche – mais peut-être ne sont-ils plus assez politiquement correct pour demeurer le peuple ? Lire deux billets intéressants sur ce sujet : Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :