Archives du blog

homophilie et pédosexualité

Le secrétaire d’Etat du Vatican a essayé maladroitement d’expliquer les affaires de pédophilie dans le clergé catholique et cela a donné ceci :

« De nombreux psychologues et psychiatres ont démontré qu’il n’y avait aucun lien entre le célibat et la pédophilie et beaucoup d’autres, m’a-t-on dit récemment, qu’il y avait une relation entre l’homosexualité et la pédophilie. […] Cette pathologie touche toutes les catégories de gens, et les prêtres à un moindre degré si l’on regarde les pourcentages. » (source : Le Monde, 12-04-2010)

On aimerait savoir qui sont ces psychologues et psychiatres « nombreux » et « beaucoup » à faire ces démonstrations, et aussi ce « on » qui lui a dit récemment… Cette formulation a un petit coté c’est le cousin du mari de ma voisine qui m’a dit queLire la suite

ci té homo kite ta téci

Alors que l’annulation d’un match de foot entre une équipe homophile – le Paris Foot Gay – et une équipe de musulmans – le Créteil Bébel – a défrayé la chronique dans les journaux et dans les blogs, il se trouve qu’un ancien entraîneur du Paris Foot Gay, musulman d’origine marocaine ayant grandi dans les cités de banlieue, vient de publier un livre témoignage Un homo dans la cité.
Quelques éléments de l’histoire citée dans 20 minutes sont révélateurs. Lire la suite

Bruno, c’est trop drôle

BrünoCe film est vraiment très drôle. C’est d’abord une dénonciation de l’homophobie. Au début les scènes de cul homo dénoncent par leur coté caricatural et exagéré les clichés sur le sujet. Cela m’a fait penser à Huit femmes qui, via des personnages féminins caricaturaux, critiquait les clichés sexistes.

Puis viennent des scènes de type télé réalité, voir caméra cachée dans quelques cas, où manifestement seules quelques personnes connaissaient le scénario et où les autres se font piéger, un peu comme chez Michael Young (les visages ébahies ou atterrés de certains sont d’ailleurs révélateurs…). En donnant à voir leurs réactions, ces scènes dénoncent l’homophobie ordinaire (séances du gay converter, des chasseurs…) mais aussi la société du spectacle, des bons sentiments et des actions humanitaires (séance du casting, du talk show afro-américain, de la chanson vip…) ou plus ponctuellement l’intégrisme voir le terrorisme (séance au Moyen-orient).

C’est vraiment excellent. Sous des faux airs de pédé naïf, fashion victim et extraverti, qui cherche à devenir célèbre, Bruno appuie là où ça fait mal, au cœur du tabou et met les gens face à leurs contradictions. Je n’ai pas vu Borat mais dès que l’occasion se présentera je le verrai.

Lire la suite

verbatim : burqa, homophobie…

Extrait 1, le PROBLEME : Agression de lesbiennes parce que l’homosexualité est un péché…

« Cette nouvelle agression s’est déroulée à Epinay-sous-Sénart dans la cité des Gerbaux dans l’Essonne jeudi 2 juillet. Dès leur installation dans la cité en janvier, plusieurs jeunes leur avait indiqué qu’ils feraient partir « ces gouines » parce que « l’homosexualité c’est péché ! »

Après des mois d’insultes, de menaces, de harcèlement quotidien, quatre jeunes dont trois mineurs s’en sont donc pris physiquement à ce qu’ils considèrent comme des pécheresses !

Lire la suite

journée de la femme

En cette belle journée, comme dirait Mylène Farmer (elle m’amène beaucoup de visiteurs, alors je la case à l’occasion…), pourquoi pas un film avec, par et sur des femmes ?

Je l’ai vu en avant-première. C’est un excellent premier film – donc largement autobiographique comme l’évoque la réalisatrice dans le dossier de presse.
Grâce au jeu des actrices, à la lumière, à la musique, l’ambiance de la relation est parfaitement rendue.

« on s’en fout » ! vraiment ?

Roger Karoutchi, membre du gouvernement, vient de rendre publique son homosexualité. J’y vois comme Authueil une volonté de transparence à l’heure où cet homme politique va se lancer, pour les élections régionales, dans des primaires UMP contre Valérie Pécresse qui se présente volontiers comme « une mère de trois enfants ».
Il ne s’agit pas d’étaler sa vie privée pour en tirer avantage mais de ne rien cacher pour éviter l’hypocrisie et sans doute les coups bas. Même si ce choix est le signe que la société française a changé (quel homme politique de droite aurait pris ce risque il y a 20 ans ?) cela reste courageux dans une société ou l’hétérosexualité reste la norme. Lire la suite

la peur de son ombre

La peur est mauvaise conseillère :
tel ce nouveau cas d’auto-censure aux Pays-Bas où un musée de La Haye a retiré d’une exposition la photo d’une artiste iranienne (ci-contre) et une vidéo intitulée « Allah ho gaybar », au motif que ces oeuvres étaient « insultantes pour certaines sections de la société ».

Lire la suite

parler vrai et mauvaise foi

En surfant sur la toile je suis tombée sur un personnage hors du commun : Irshad Manji. Canadienne d’origine pakistanaise, journaliste, homosexuelle et musulmane (tiens, 3 points communs avec Ayaan Hirsi Ali), elle milite pour le ijtihad, sorte de mouvement de libre-pensée au sein de l’islam, traditionnellement un « effort de réflexion » pour interpréter les textes sacrés. Elle vient d’écrire une tribune sur les réactions pakistanaises à l’anoblissement de Salman Rushdie, Je suis indignée par l’indignation des intégristes (Le Monde, 25-06-07), dans laquelle elle ne mache pas ses mots : Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :