Archives du blog

la bande à Gaza

Le conflit israélo-palestien a repris de manière intense, suite à l’enlèvement et à l’assassinat de trois israéliens. Une fois de plus. Ce qui n’a rien d’étonnant pour un conflit qui dure depuis 1967 voir 1948 (voir la vidéo « comprendre le conflit par les cartes »). Comme souvent des manifestations « pro-palestiniennes » ont lieu. Classique. Ce qui est nouveau, c’est que des organisations (dont le NPA de Besancenot) ont bravé une interdiction de manifester et que cela s’est soldé par des violences clairement antisémites à Barbés et à Sarcelles, avec des attaques de commerces tenus par des juifs.

Certains y voient un lien avec l’interdiction, mais seules quelques manifestations ont été interdites en région parisienne, suite aux débordements des précédentes, alors qu’en province il n’y a pas eu de problèmes. D’autres y voient une spécificité française, mais le même genre de débordements a eu lieu à Bruxelles : « Des cris « mort aux juifs » ont été entendus tand is qu’un jeune, désigné comme « juif » par des vociférateurs, se faisait poursuivre. La police a fait fermer la station de métro « Gare centrale » […] La foule était essentiellement composée de femmes, d’enfants et d’hommes issus de l’immigration. Du haut d’une camionnette, le caractère« politique » de la manifestation avait été rappelé par des organisateurs, sans toutefois empêcher que fusent des « Allah Akbar ». » (Le soir, 19/07/2014).

La cause principale est ailleurs, Lire la suite

delenda est Gaza

GazaIl y avait longtemps que le monde entier n’était pas tombé à bras raccourci sur Israël. Ça finissait par manquer. Avec la crise économique, la Grèce, l’Euro, les retraites, on les avait presque oubliés Israël, Gaza et toute sa bande…

Dommage, parce qu’un bon feuilleton se doit d’être régulier, sinon l’intérêt et l’ audience diminuent. On perd le fil, on ne sait plus où l’on en est avec les personnages,  qui a tué qui, qui est avec qui, qui veut quoi… On ne se rappelle même plus quel est le fil conducteur. En tout cas le titre, je m’en souviens, c’est « Guerre au Proche-Orient ». Heureusement, les militaires de tout poil sont de bons scénaristes qui ne manquent pas une occasion.
Et immédiatement la machine repart, la passion renait. Condamnations internationales, réunion d’urgence du Conseil de sécurité, manifs devant l’ambassade d’Israël… Petite manif en France, où il y avait trois pelés et un tondu, euh… pardon, trois voilées et un barbu. Plus les verts et l’extrême-gauche. Les fans habituels quoi, le noyau dur, ceux qui se repassent en boucle les épisodes précédents en attendant le prochain et qui sont à l’affut.  Lire la suite

3 billets

Voici pour lire pendant le week-end trois billets très intéressants :

la « stratégie du kärcher » met les universitaires en furie : un bon résumé (enfin un peu long mais ça vaut le coup) de la situation sur la grogne des enseignants-chercheurs ;

Gaza, la deuxième mort de Samuel Huntington ? : une analyse originale du conflit au Proche-Orient avec au passage une pique contre ceux qui n’ont pas compris l’ouvrage de Huntington ;

la rue, la mosquée et la télévision : une analyse pertinente des liens entre les manifestations pro-palestiniennes, l’identification ethnico-religieuse et les images du conflit, avec quelques passages savoureux pour dénoncer ces manifestations pseudo-pacifistes « Qui veut la paix ne manifeste pas en hissant haut les drapeaux et les banderoles d’un seul des belligérants. »

Et pour finir le dessin que je trouve le plus drôle de la semaine : Lire la suite

une photo qui en dit long

Gaza, 20-12-06.L'express.

Photo prise à Gaza hier (20-12-06). Comme un résumé. Culture de la violence et progression de l’islamisme. L’ombre portée de la femme en noir semble dessiner un visage qui interroge : un doute sur la voie choisie ? Cela me fait penser au billet d’Adrien « Quand tu ne veux pas la paix, prépare tes enfants au martyre ».

%d blogueurs aiment cette page :