Archives du blog

pétition cri

Munch - le criUne nouvelle pétition est en ligne : un cri contre le racisme et l’intégrisme initiée par Caroline Fourest (essayiste et rédactrice en chef de la revue ProChoix), Corinne Lepage (ancienne ministre et présidente de Cap 21), et Pierre Cassen (Les Amis de Respublica).
Cette pétition est parue aujourd’hui dans Libération, sans doute pour que se réveille « une certaine gauche [qui] a abdiqué tout esprit critique face à l’obscurantisme et traite d’ «islamophobe» toute personne ayant l’audace de dire non à l’islam politique réactionnaire. Même lorsque cette résistance se fait au nom de l’attachement à la laïcité, à l’égalité hommes-femmes, par refus de l’incitation à la haine sexiste, homophobe ou antisémite », et pour « cesser de se taire face à l’offensive de l’islam intégriste [qui] gagne partout du terrain. En Palestine et en Egypte […] comme en Angleterre ou en France » ; sans doute aussi pour ne pas laisser le champ libre sur ce sujet à De Villiers qui lui n’hésite pas à en parler… Et il ne servira à rien de crier à la caricature ou à l’amalgame à propos de son livre « Les mosquées de Roissy » si par ailleurs on n’aborde pas le problème car alors on renforcera sa voix…

manifestement

100% d’accord avec le manifeste des 12, paru aujourd’hui dans Charlie Hebdo, qui dénonce l’islamisme en tant qu’idéologie totalitaire et récuse le relativisme culturel ambiant et la notion d’ « islamophobie » ; ce néologisme, qui est issu des mouvements islamistes et vise à disqualifier toute critique de l’islam en l’assimilant à du racisme, est d’un emploi dangereux car il revient à entrer dans leur jeu (lire à ce sujet les articles de Fourest et de Redeker).
Déjà il y a un an une association algérienne écrivait : « le projet islamiste est un projet totalitaire comme l’a été le nazisme : les islamistes veulent revenir à une « pureté » originelle, et l’imposer à tous. Ils veulent arriver au pouvoir et l’exercer selon la charia, pas seulement dans les limites d’une nation, mais dans le cadre de la Oumma une communauté sans frontières. »
Manifeste bienvenu à l’heure où le CFCM a envoyé une pétition au président de la République pour que « soient prises les dispositions législatives nécessaires, empêchant l’islamophobie, l’insulte et la diffamation sur Dieu et ses prophètes »… c’est-à-dire ni plus ni moins rétablir le délit de blasphème ! On croit rêver ! En fait on cauchemarde…

lire le manifeste contre le totalitarisme islamique

%d blogueurs aiment cette page :