Archives du blog

ça c’est Paris !

Bon ! Reprenons un peu le fil du blog, avec quelque chose de lèger…
Il y a une expo à ne pas rater ces temps-ci : l’expo « Paris en couleurs » à l’Hôtel de Ville.
Outre les photos d’artistes (Ernst Haas ou Martin Parr), le plus intéressant ce sont les photos « historiques ». Parmi celles-ci les photos des années 40-50 et surtout les autochromes du début du XXe siècle. Il s’en dégage une impression de proximité et d’aisance. A l’opposé de l’étrangeté et du misérabilisme du noir et blanc, auquel nous sommes habitués pour cette époque lointaine… Il y a aussi les premiers films couleurs des années 20 qui nous plongent au coeur d’une circulation auto trépidante. Vraiment étonnant ! Avec la couleur tout devient si proche, à un siècle de distance pourtant… Telle cette photo des Tuileries dont les nuages gris vibrent du dernier orage de septembre… Courez-y vite, il reste un mois.

l’art de l’autocensure

Il va peut-être devenir fastidieux de lister les cas d’autocensure en rapport avec le religieux du fait de leur nombre. Un grand centre d’art londonien a retiré certains dessins de Hans Bellmer (dont l’expo a déjà eu lieu à Beaubourg l’an passé) au motif que ces œuvres érotiques pouvaient choquer la population musulmane du quartier ! On monte d’un cran dans l’autocensure puisqu’il s’agit là d’œuvres sans rapport avec l’islam.
Où l’on apprend que ce phénomène se répand en Europe... A titre de rappel les caricatures danoises de l’an dernier avaient justement pour objectif de dénoncer cette autocensure. Lire la suite

JLG expose

Etonnante expo de JLG à Beaubourg, Voyage(s) en utopie. 1946-2006, sorte de voyage dans son univers mental.  Trois salles comme en chantier : avant-hier, hier et aujourd’hui. Un point commun : le train électrique. Et dans chacune des meubles, des tableaux, des textes, des livres cloués, des maquettes et surtout des écrans – de plus en plus grands au fil du temps – qui passent des films ou diffusent la télé, comme autant de témoins ou de signes à décrypter.
Exemples instantanés : Lire la suite

expo à risque

L’affaire des caricatures n’arrête pas de rebondir : un café de Belleville la mer à boire qui expose les caricatures anti-religieuses de collaborateurs de Charlie Hebdo a été vandalisé par des « jeunes » du quartier. Ce fait divers est signalé par Libération :

Extrait : « Ils avaient des barres en acier et des bâtons, raconte Marika. Ils ont cassé quelques cadres. » Patrons et clients s’interposent. Les gamins filent. « Ils sont partis chercher les grands frères », poursuit Marika. En début de soirée, les aînés font leur apparition et semblent conciliants : « C’est pas bien ce que les petits vous ont fait. » Puis soudain menaçants : « Vous êtes ici chez nous, vous devez faire ce qu’on veut. On va aller chercher les Frères musulmans de Belleville, qui vont vous régler votre compte. Nous, on est gentils, mais on vous prévient que le bar va brûler et vous l’aurez bien cherché. » Marianne, Marika et Zayed tentent de faire de la pédagogie, parlent liberté de conscience et d’expression. Peine perdue. (article complet)

On est bien là dans la conquête de territoire, avec collusion entre délinquance et extrémisme… Que pèsent les mots face aux barres de fer ?
L’expo a lieu jusqu’au 18 avril à la mer à boire, 3 rue des envierges dans le 20ème, métro Pyrénées.

%d blogueurs aiment cette page :