Archives du blog

les vieilles marmites

hors-sérieC’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes, affirme le proverbe. C’est ce qu’a dû se dire le parti communiste qui a fait 2 % des voix aux élections présidentielles…
A l’heure où parait La face cachée du Che (voir le billet de Sylvain Attal et l’interview de l’auteur Jacobo Machover), l’Humanité sort un hors-série hagiographique version Tintin (le Che rugbyman, le Che guérillero, le Che au Congo…) assorti de produits dérivés (DVD, tee-shirt).

Lire la suite

Publicités

Sarko, cocos, même combat ?

On pourrait en effet se poser la question au sujet du choix de la lettre de Guy Môquet comme objet de lecture obligatoire pour tous les lycéens. On comprend la volonté d’insuffler aux jeunes générations le sens du courage et du patriotisme, mais pourquoi cette lettre ? Je me rappelle m’être étonnée de ce choix car cette lettre, très personnelle et forte en émotions, comporte peu de références au contexte historique et à la résistance. Et pour cause. Dans Le Monde du 23 juin (merci Versac de l’avoir repéré) deux historiens mettent les points sur les i : Guy Môquet n’était pas résistant, il était communiste. Au moment de son arrestation en octobre 1940 le parti communiste aux ordres de Moscou était « tout sauf résistant ». Et quand il l’est devenu en 1941 ce n’était pas par patriotisme mais par fidélité à l’URSS.
Comme quoi à vouloir faire feu de tout bois on finit par faire n’importe quoi. Vitesse et précipitation… Heureusement les historiens sont là pour rappeler les faits : Lire la suite

la vie des autres

Un des meilleurs films du moment.
Allemagne de l’Est, années 80. Un cours de police politique. On plonge tout de suite dans le coeur du système totalitaire : le contrôle absolu et la peur.
Le film décrit parfaitement cette ambiance, cette surveillance de tous par tous, cette peur lancinante, cette méfiance permanente, comme il va prendre le temps de décrire la montée en puissance du petit grain de sable qui va perturber cette machine bien réglée, ce petit désir humain dans la tête d’un agent de la Stasi, sensé espionner deux artistes. Le film est long (plus de deux heures) mais il n’y a rien de trop.

L’oeil de Moscou

Suite à une nouvelle trouvaille d’historiens dans les archives départementales de Paris, Le Monde rappelle un fait historique souvent oublié et minimisé par le parti communiste, à savoir le fait qu’aux premiers temps de l’Occupation le PCF a négocié avec les autorités nazies afin obtenir la publication de l’Humanité… Voici un extrait de ces archives tirées du livre de Besse et Pennetier, Juin 40, la négociation secrète (Edition de l’Atelier, 2006) : ce sont des notes de militants, on y trouve tout, les arguments anticapitalistes, antisémites, la reconnaissance de sabotages contre la défense française, et surtout l’inféodation à l’URSS, c’est savoureux. Lire la suite

du totalitarisme…

Dans un article du Figaro, Thierry Wolton apporte deux éléments intéressants à propos du totalitarisme. Il mentionne le fait qu’une idéologie totalitaire peut bénéficier de l’adhésion populaire – élément qui a son importance s’il s’agit de la combattre – et parle à son sujet de « religion séculière » ce qui renvoie au débat d’historiens déjà cité dans un billet précédent : les régimes totalitaires du 20e siècle (fascisme, nazisme, communisme) ont fonctionné comme des religions (textes « sacrés », dogme, aspect mystique…), d’où une certaine concurrence avec celles-ci, et les historiens se posent la question de savoir s’ils les ont remplacées ou s’ils restent de nature profane… Force est de constater que pour l’islamisme la question ne se pose plus, puisque cette idéologie réussit à faire la synthèse des deux, d’où peut-être son succès : Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :