Archives du blog

Charlie : relaxe et verbatim

La substitut du procureur de la République a demandé la relaxe pour Philippe Val. Jugement mis en délibéré au 15 mars. Elle a estimé que ces dessins restaient dans le cadre de la liberté d’expression, qu’ils s’en prenaient à l’intégrisme et non à tous les musulmans et qu’il n’y avait donc pas « injures publiques envers un groupe de personnes en raison de la religion ». De nombreuses vidéos sont disponibles sur Prochoix. Lire la suite

Publicités

procès de Charlie Hebdo (3) : le tournant



Sans doute le point de vue le plus clairvoyant sur la situation de la liberté d’expression face à l’intégrisme et le sens de ce procès.

le procès de Charlie Hebdo (2)

Voici les dessins qui constituent l’objet du délit et sont considérés par les plaignants comme « un acte délibéré d’agression visant à heurter les personnes de religion musulmane dans leur attachement communautaire à leur foi ». Formule intéressante au demeurant. « acte délibéré d’agression » : sans doute, agression par l’image contre les intégristes et ceux qui font des attentats au nom de l’islam. « attachement communautaire à leur foi » : est-ce à dire que les musulmans sont prêts à défendre leur religion et leurs coreligionnaires quelqu’en soient les dérives ? Lire la suite

critiquer l’islam est-il du racisme ?

C’est la question de fond à laquelle devra répondre la justice, lors du procès de Charlie Hebdo, procès intenté par la mosquée de Paris et l’UOIF (entre autres) pour « injures publiques à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur religion », suite à l’affaire des caricatures de Mahomet.
Ce qui est curieux dans cette histoire, c’est que seul Charlie Hebdo est attaqué, alors que d’autres journaux avaient publié ces caricatures… Comme si on leur donnait un os à ronger. Lire la suite

le procès de Charlie Hebdo



Charlie Hebdo est poursuivi pour avoir publié en février 2006 les caricatures de Mahomet parues dans le journal danois "Jyllands-Posten". Philippe Val, directeur de la publication, revient sur l’importance de ce procès.
Où l’on apprend que le plaignant, la mosquée de Paris, sera défendue par l’avocat de Jacques Chirac… Révélateur…

les cons ça osent tout

Les 7 et 8 février aura lieu, au tribunal de grande instance de Paris, le procès de Charlie Hebdo suite à la publication l’an dernier des caricatures de Mahomet, caricatures initialement publiées dans un journal danois ; la couverture de l’hebdo (ci-contre) est aussi en cause. La mosquée de Paris et l’UOIF (auquels s’est ajoutée la ligue islamique mondiale) poursuivent Charlie Hebdo pour « injures publiques à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur religion ».
Après avoir essayé l’an dernier le blasphème dans une pétition adressée au président de la république Lire la suite

drôle de guerre

Drôle de guerre où celui qui a imposé le plus de dommages à l’adversaire se considère comme perdant – « seuls 30 % des israéliens estiment que leur pays a gagné cette guerre » (Le Monde, 17-08-06) – tandis que celui qui en sort nettement diminué, se considère comme gagnant. Sans doute faut-il mettre cela en rapport avec leurs objectifs respectifs : contre toute attente le Hezbollah a tenu un mois, n’envisage pas de désarmer contrairement à la résolution 1701 de l’ONU – ça cela ne surprend personne – et reprend en main le Liban Sud en aidant la population avec l’argent de l’Iran… Quant à l’armée du Liban elle rentre au Liban Sud sur de vieux camions en faisant le signe de la victoire alors qu’elle n’a pas combattu !
Drôle de guerre que cette guerre asymétrique où les Etats et leurs armées conventionnelles Lire la suite

Charlie en force

Charlie Hebdo est sur tous les fronts. J’emprunte à WIL un extrait du dernier éditorial de Philippe Val :

Le leader chiite Nasrallah est un héros au sourire si doux. Il vient juste de foutre le feu à la région, mais évidemment c’est la faute d’Israël. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :