Archives du blog

l’inconnu de la banlieue

Le nombre d’inscrits sur les listes électorales a augmenté de façon « significative » : +4,23 % par rapport à mars 2006 (Le Monde, 27-03-07). Ce serait intéressant de connaître l’évolution par rapport à mars 2005, c’est à dire avant les émeutes. Car ce mouvement semble avoir été fort en banlieue : + 8,5 % dans le 93, + 10 % par exemple à Argenteuil comme le rapporte l’ International Herald Tribune, qui pose la question de l’impact de ces nouveaux inscrits sur le vote, notamment pour Sarkozy.
Les instituts de sondages en ont-ils tenu compte ?
Je connais des gens qui sur la base des sondages font des calculs savants du style « je vote Bayrou pour être sûr que Sarkozy soit battu ». Hum… C’est sur ce même principe que les socialistes ont choisi Ségolène, pensant qu’elle pouvait les faire gagner… Il serait peut-être plus sain d’en revenir au basique, c’est à dire de choisir en fonction du programme ou de la personnalité du candidat. Pour ne rien regretter.
Entre parenthèses, le PS, qui n’assume pas son coté social-démocrate, n’a que le candidat qu’il mérite… Voir l’analyse d’Eric Besson sur le sujet. Qui avait dit déjà « Mitterrand a laissé le parti socialiste dans l’état dans lequel il l’a trouvé en entrant » ?

le centre vert



En personne raisonnable (moins de 1% des intentions de vote…), Corinne Lepage renonce à sa candidature et rallie François Bayrou. Elle s’en explique dans cette vidéo.
A noter que c’est une exclusivité du blog PoliticShow vers lequel Le Monde a fait un lien.
A signaler aussi un nouveau test politique, Polimêtre : pour moi ça donne C.Lepage en 1 et F.Bayrou en 2… Et la boucle est bouclée…

les candidats, la laïcité et la loi de 1905

Ce sujet ne fait pas encore fureur dans la campagne. Ces temps-ci on parle plutôt financement des programmes et impôts (c’est toujours mieux que les histoires de scooters…). Encore que le sujet des impôts pourrait permettre d’y raccrocher la laïcité au moyen de la question suivante : « l’Etat et donc les contribuables ont-ils vocation à financer la construction de nouveaux édifices religieux ? ». La loi de 1905 dit clairement non, mais d’aucun semble vouloir la « toiletter »… Quelles sont les positions des différents candidats sur le sujet ? Lire la suite

en passant

Où l’on reparle de Redeker : Le Monde-Société
Où l’on ne parle plus des tentes des SDF : Le Monde-la une 
Où l’on découvre que les journaux parlent de blogs : le hit des clics
Où l’on découvre le site web 2.0 de François Bayrou, avec de vrais morceaux de blogs dedans: http://www.bayrou.fr/

bloguer dans la campagne

Certains se demandent souvent quel est l’intérêt des blogs politiques. En voici un qui me semble évident : celui de voir ou d’entendre des interviews que l’on ne trouverait pas ailleurs, de par leur format, leur style ou leur liberté de ton. Exemple cette longue interview de Bayrou sur PoliTIC’Show : 2h30 découpées en plusieurs vidéos par thèmes. Cela permet d’avoir une vision large de ses analyses et de ses idées. Loin des petites phrases. Très intéressant. Comme un mini-média libre associant vidéos et podcasts.

où l’on reparle de l’Europe

Invité à l’université d’été du MEDEF, le président de la Commission européenne, M. Barroso a affirmé que l’élargissement « est un puissant outil politique pour renforcer l’unité de l’Europe dans la diversité » – belle formule creuse – et que « dire non à la Turquie aurait un coût énorme »… Ah bon ! Lequel ?
Le Monde ne donne pas d’autres précisions, mais signale que Mme Colonna, la ministre française déléguée aux affaires européennes (pour ne pas dire LA ministre…) est beaucoup plus réservée sur le sujet :  « L’élargissement modifie en profondeur la nature même du projet européen, alors que l’on affecte de croire que l’on poursuit la même construction européenne en étant simplement plus nombreux ».
Elle a aussi critiqué le fonctionnement de l’UE : « la survie du projet européen passe par une réelle mutation », « l’Union devra faire des choix », « Il n’est sans doute pas indispensable de définir la taille des palourdes dans le bassin d’Arcachon, mais il est plus utile de prendre ses responsabilités au Liban ». (Le Figaro, 29-08-06)
S’occuper de détails quand on n’arrive pas à s’occuper de l’essentiel, comme la surveillance des frontières, est en effet un signe de disfonctionnement. De plus l’entrée d’un pays non européen dans l’Union modifiera profondément le sens de l’Union. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :