Archives du blog

où l’on reparle de l’Europe

Invité à l’université d’été du MEDEF, le président de la Commission européenne, M. Barroso a affirmé que l’élargissement « est un puissant outil politique pour renforcer l’unité de l’Europe dans la diversité » – belle formule creuse – et que « dire non à la Turquie aurait un coût énorme »… Ah bon ! Lequel ?
Le Monde ne donne pas d’autres précisions, mais signale que Mme Colonna, la ministre française déléguée aux affaires européennes (pour ne pas dire LA ministre…) est beaucoup plus réservée sur le sujet :  « L’élargissement modifie en profondeur la nature même du projet européen, alors que l’on affecte de croire que l’on poursuit la même construction européenne en étant simplement plus nombreux ».
Elle a aussi critiqué le fonctionnement de l’UE : « la survie du projet européen passe par une réelle mutation », « l’Union devra faire des choix », « Il n’est sans doute pas indispensable de définir la taille des palourdes dans le bassin d’Arcachon, mais il est plus utile de prendre ses responsabilités au Liban ». (Le Figaro, 29-08-06)
S’occuper de détails quand on n’arrive pas à s’occuper de l’essentiel, comme la surveillance des frontières, est en effet un signe de disfonctionnement. De plus l’entrée d’un pays non européen dans l’Union modifiera profondément le sens de l’Union. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :