quand des blogueuses deviennent écrivaines

Je vais être honnête. Au début je me suis dit « allons bon, des blogueuses du MDB qui écrivent un bouquin… je vais devoir les lire, alors que j’en ai plein en retard… ».  A la faveur d’une grippe intempestive qui m’a libéré du temps, je m’y suis donc mise.

Et bien sûr j’ai commencé par le plus court, celui de Julie Gommes alias @jujusete :
« Il était une fois les révolutions ». Livre_ jujusete Dans ce petit bouquin au format poche, Julie raconte des tranches de sa vie de journaliste indépendante au cœur des révolutions arabes, en Égypte, Syrie ou Tunisie. Malgré quelques maladresses rédactionnelles, ce bouquin est très intéressant pour son coté « pris sur le vif ». Pour qui connait Julie, on y retrouve sa gouaille 2.0, son franc parler, sa fraicheur – son inconscience ? – dans un style vivant et brut. Il n’y a pas de sujet précis, juste un kaléidoscope de récits qui transpirent le vécu, d’anecdotes révélatrices, d’impressions, de faits quotidiens, sous l’angle du « je ». Cela m’a fait d’ailleurs penser au petit bouquin d’Albert Londres « La Chine en folie », mais version 21e siècle avec carte SIM, Internet, cybercafé et « hacktivistes »…

Livre AudeAude Le Corff, quant à elle, a écrit son premier roman : « Les arbres voyagent la nuit ». Cela raconte l’histoire d’une petite troupe improbable – composée d’une fillette esseulée, d’un père perdu, d’une tante un peu brusque et d’un vieux voisin – qui traverse l’Espagne pour retrouver au Maroc la mère en fuite.
Si c’était un film, ce serait un road movie, si c’était une BD ce serait une ligne claire. C’est écrit dans un style simple et fluide. Cela parle de famille, d’abandon, de mère, d’enfant, de femme… Les personnages sont vivants, les situations décrites avec justesse et la poésie n’est jamais très loin. Je me suis plongée dedans sans avoir l’impression de lire le texte-qu’une-copine-m’a-donné-à-lire… C’est un vrai roman. Je dis : chapeau ! Les éditions Stock ne se sont pas trompées.

Publié le 1 mai 2013, dans livres, MDB, politique et société, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur quand des blogueuses deviennent écrivaines.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :