deux films à voir rapidement

Voici deux films à voir rapidement car ils ne resterons sans doute pas longtemps à l’affiche bien qu’ayant été primés au Festival de Cannes 2012 : l’un parce que c’est un film d’auteur, l’autre parce que c’est un documentaire.

« Au-delà des collines » du roumain Mongiu, c’est l’histoire de 2 filles, l’une qui est entrée dans un monastère, l’autre qui vient la chercher. A partir de cette intrigue, le drame se noue l’air de rien autour de plusieurs thèmes : l’amour, le sacrifice, l’abandon et surtout comment des êtres bons finissent par faire le mal sans même sans rendre compte, par pur dogmatisme. Ce film est d’abord une critique de tous les dogmatismes, religieux mais aussi politique – et pourquoi pas psychanalytique – ou autre dès lors que l’on quitte l’univers de la connaissance – qui est toujours en mouvement – et que l’on bascule dans celui de la croyance – qui se veut immuable. Mais cette critique est en demi-teinte car c’est aussi une critique en creux de l’absence de contre-pouvoirs.


« Les invisibles » est une série de témoignages de vieux sur leur vie affective et la façon dont ils ont vécu leur homosexualité à une époque où celle-ci était considérée comme une maladie mentale. C’est instructif, émouvant et souvent drôle. Parfois aussi par l’omniprésence des chèvres. A croire que ce film a été sponsorisé par Lou Pérac…🙂

Publié le 3 décembre 2012, dans films & Co, politique et société, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Quand vous dites qu’il faut les voir rapidement, vous voulez dire qu’il est préférable de se les faire projeter en accéléré ? Vous n’avez pas peur que ça nuise à la compréhension du truc ?

    • 🙂 J’avais pensé à ce sens là… mais je n’ai rien trouvé d’aussi court.

  1. Pingback: deux films à voir rapidement | Actualités culturelles | Scoop.it

%d blogueurs aiment cette page :