rions un peu avec des caricatures

Comme Melclalex le propose opportunément – « publions nous aussi des caricatures » – et comme il y a longtemps que je n’ai pas fait de revue de presse en images , voici ci-dessous quelques dessins qui me font rire ou sourire. Certains sur des sujets généraux, d’autres sur « l’affaire » qui déclenche une véritable hystérie.
On peut, comme Charb, se demander pourquoi d’ailleurs… Les caricatures de Charlie-Hebdo sur les intégristes cathos ne déclenchent pas une telle panique ni tant d’appels à « la responsabilité », à « ne pas jeter de l’huile sur le feu »… Ah bon ? Parce qu’il y a un feu ? Serait-ce que l’intégrisme musulman serait plus dangereux et plus menaçant que les autres ? Serait-ce que cet intégrisme progresserait en France ? Les bras m’en tombent…

Ce matin sur Europe 1, Chérèque disait peu ou prou en s’énervant – ce qui est rare chez lui : « les journalistes de Charlie-Hebdo ne rentrent pas en banlieue le soir… moi j’habite la banlieue… qu’ils nous foutent la paix… pour vivre en paix il faut éviter les provocations… ». Etonnant… Serait-ce que les non-musulmans auraient des problèmes en banlieue ? Pourtant on nous répète souvent que les musulmans sont des croyants comme les autres et qu’il ne faut surtout pas faire d’amalgame avec les intégristes… Tout cela n’est pas très cohérent.

A moins que certains aient peur ? Cela expliquerait peut-être pourquoi ils préfèrent – inconsciemment s’entend – se tromper de cible et taper sur un journal qui ne fait que ce qu’il fait habituellement…

Pendant ce temps, Frères musulmans et OCI poursuivent leur bonhomme de chemin en demandant à nouveau à l’ONU de criminaliser le blasphème. Et le CFCM semble leur emboiter le pas puisqu’il envisage de porter plainte… A noter qu’il appelle à ne pas manifester car ce serait contre-productif et ceci bien que « l’indignation des musulmans de France [soit] légitime. [Car] il s’agit bien d’une intrusion agressive et gratuite dans les tréfonds de leurs sentiments religieux, […] d’une provocation. »

Hum… Il n’a manifestement pas compris que « le blasphème n’est scandaleux qu’aux yeux de celui qui vénère la réalité blasphémée »[Bayle, 17e s.] et que donc il ne peut s’appliquer aux autres… Sauf à vouloir imposer à tous cette norme particulière… Mais pour l’instant et depuis la loi sur la liberté de la presse de 1881, le blasphème est une critique, une moquerie et un droit, comme le rappelait Mélenchon.

Et ce n’est pas en modernisant le délit de blasphème en transformant le slogan « Touche pas à mon pote » en « Touche pas à mon prophète » – ce qui est aussi une façon, l’air de rien, de l’assimiler à du racisme pour le rendre acceptable – que l’on va nous embrouiller et nous faire passer des vessies pour des lanternes.

Allez va… Rions un peu.


Publié le 21 septembre 2012, dans humour, images, politique et société, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. « A moins que certains aient peur ? Cela expliquerait peut-être pourquoi ils préfèrent – inconsciemment s’entend – se tromper de cible et taper sur un journal qui ne fait que ce qu’il fait habituellement…  »
    Inconsciemment ou consciemment !
    Moi j’ai peur consciemment. Les traducteurs de Salman Rushdie (moins bien protégés que lui) sont morts. Son éditeur est salement amoché. J’ai peur que les otages d’Al Qaida soient éxécutés. Qu’il y ait des attentats dans les écoles. J’ai peur quand j’entends des gens qui crient en arabe « égorgez les juifs » ou « vos lois ne sont rien pour nous ».
    Je comprends ceux qui ont peur, mais le style de paix qu’on gagne en se taisant et en courbant l’échine ne fait-il pas encore plus peur ?

  2. Très bon billet !🙂

  3. Le pire c’est que ces caricatures sont justement là pour dénoncer l’amalgame entre islam et terrorisme, la récupération de la religion pour justifier le terrorisme. Elles ne caricaturent en rien l’islam en lui-même, elles le défendent plutôt.

    Et voilà que les non-terroristes s’indignent, donc ils font le lien entre l’islam et le terrorisme?

  1. Pingback: Politeeks » un kolkhoze libéral nous provoque

%d blogueurs aiment cette page :