de l’intérêt du Live Tweet en politique

Le principe du Live Tweet est d’émettre sur Twitter des messages concernant un événement auquel on participe ou un programme télévisé que l’on regarde.
Cela peut être des commentaires évidemment subjectifs ( @emanu124 en est une grande spécialiste qui peut rendre drôle un programme TV médiocre), des descriptions ou des citations. Cela peut être aussi un moyen de poser des questions en direct aux organisateurs ou aux participants.
Pour que les twitteurs intéressés ou les organisateurs puissent s’y retrouver, on inclut dans son message un hashtag ou balise, c’est-à-dire un mot clé qui se réfère à l’évènement (#MotsCroisés, #JT, #DPDA pour l’émission « Des paroles et des actes »…).

Personnellement, outre que cela me permet de partager des commentaires et des infos – la quintessence de Twitter – cela me sert de verbatim ou de mémo pour un éventuel compte-rendu.

Ce fut le cas pour le documentaire « Madame la ministre » qui est passé sur France 3 et qui est basé sur des interviews de femmes ayant été ministres ou députés. Les témoignages sont souvent étonnants et édifiants, voir décourageants comme le dit Olympe, car cela donne à voir le caractère viscéralement machiste du monde politique, à un niveau souvent très très basique, pour rester polie…

Faire un LT de ce genre de documentaire permet de constituer – partiellement bien sûr et fautes de frappe incluses – un véritable verbatim. Voici le résultat – dans le sens anté-chronologique –  sur le documentaire en question que l’on peut encore voir sur Pluzz (http://www.pluzz.fr/madame-la-ministre-2012-06-18-23h00.html) :

Publié le 22 juin 2012, dans politique et société, verbatim, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur de l’intérêt du Live Tweet en politique.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :