c’est quoi un garçon (ou une fille) ?

A cette question cruciale, le film Tomboy – « garçon manqué » en anglais – vient apporter quelques éléments de réponse. Un garçon c’est quelqu’un qui joue au foot – de préférence torse nu – qui crache parterre et qui se bat. Une fille c’est quelqu’un qui regarde les garçons jouer au foot ou se battre, qui a une chambre rose et des poupées. Mais quand un intrus se glisse dans ce jeu de rôles bien orchestré… le jeu continue, signe qu’il suffit finalement de bien jouer son rôle.

Avec justesse et sobriété, Tomboy vient questionner l’identité sexuelle et illustrer, si besoin en était, que la différence de genre va bien au-delà de la différence de sexe. Ce film donne une sensation d’immersion dans l’enfance, avec ses rudesses et sa fraicheur – sans doute car la caméra est à hauteur des enfants – qui permet de mieux retrouver la gestation des rôles masculins et féminins.

Publicités

Publié le 2 mai 2011, dans films & Co, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. J’ai effectivement envie de voir ce film. Au début, j’ai cru qu’il s’agissait d’une copie de « boys don’t cry » mais la bande annonce montre un autre genre de film, moins noir…

  2. polluxe

    Oui, ce n’est pas noir du tout, juste une tranche de vie.

  3. La barrière est quand même moins forte qu’avant

  4. Martine

    « Une tranche de vie » c’est joli, « on » en mangerait presque! Quoique…Si j’en crois la Singerie du Duc d’ Aumale, cela devrait concerner plutot l’Asie… ;o)))
    L’auteur étant européenne,  » le sens bien » eut été plus adapté, m’enfin…
    Oups, je sais, je sors vite après ces effroyables im-pertinances.

  5. tiens, ça me rappelle mon premier billet sur Ladies Room, du 30/12/2007 (pardon… je fais un copié/collé…) :

    http://ladiesroom.fr/2007/12/30/cest-quoi-cest-qui-une-fille/

    et je n’avais pas encore de blog à l’époque…

  6. Martine

    Très personnellement Lucia M, je m’en fous complètement de vos interventions passées.
    Olé Toro!

  7. polluxe

    @ Romain : ça dépend des endroits.

    @ Martine : avec un décodeur ça donne quoi ?

  8. Martine

    http://www.chateaudechantilly.com/pdf/dossier_de_presse.pdf

    Les pages 28/29 pour décoder sommairement.

  9. Je n’ai pas vu ce film, mais ça me fait penser à « ma vie en rose », un très joli film où un tout jeune garçon – et sa famille – est confronté à ses gouts « féminins » pour les robes, les poupées. Beaucoup de sensibilité…
    Je ne sais pas quelle est la cause, mais ça doit être difficile à gérer. En Inde, on voit beaucoup d’eunuques. J’ai eu l’occasion d’en rencontrer une un jour, c’était très fort. (non non non je ne mets pas le lien sur mon blog 😉

  10. N’est-ce-pas plutôt « un eunuque » ?

    La cause est peut-être aussi bien interne qu’externe…

  11. un, une… celle que j’ai rencontrée se définissait comme femme …. D’où mon emploi du féminin. Enfin, techniquement, tu as raison, ils étaient hommes au départ. En Inde, ici, ils militent pour la reconnaissance d’un 3eme sexe.

%d blogueurs aiment cette page :