en mai dessine Mahomet

Ce pourrait être un nouvel adage mondial qui remplacerait le fameux « en mai fait ce qu’il te plait »… En tous cas c’est ce qui s’est passé hier puisqu’un groupe Facebook a organisé un « Everybody Draw Mahommed Day ! ». Groupe qui a attiré plus de 100 000 personnes et qui a provoqué la colère du Pakistan : celui-ci a fait bloquer l’accès à Facebook et Youtube sur son territoire. Un blog du même nom a même été créé pour l’occasion.

Mais depuis, ces pages ont été supprimées, comme vous pouvez le voir si vous avez cliqué sur les liens. Puissant le bougre de M… [censuré], plus que Jésus ou le pape en tous cas dont les caricatures diverses trainent inlassablement sur le web. Il faut dire que personne n’a envie de se prendre un 747 dans le bureau. Y’a des faits comme ça qui sont, comment dire, dissuasifs…

D’où vient l’idée de cette journée ? 

Le point de départ se trouve dans le dessin animé South Park qui dans un épisode  avait représenté Mahomet en ours, ce qui avait valu aux auteurs des menaces de mort de la part d’islamistes (est-il besoin de préciser « radicaux » au risque de tomber dans le pléonasme…).
La chaîne de TV Comedy Central s’était alors excusée et avait pratiqué l’auto-censure.
Mais comme le dit France 24 « les coupes pratiquées sur l’épisode n’ont pas calmé l’ire des milieux islamiques radicaux, comme le montre la réaction du parti islamique malaisien. Mais elles ont, en outre, provoqué le mécontentement des défenseurs de la liberté d’expression. Andrew Sullivan, l’un des plus influents blogueurs américains, déplore ainsi que la chaîne se soit « écrasée ». Depuis sa création, « South Park a ridiculisé les mormons, écrabouillé la scientologie, s’est moqué des catholiques et a montré Bouddha en train de se faire un rail de coke », rappelle-t-il. »

Dessin, auto-censure, tout cela a un petit air de déjà vu. Mais là, il y a un effet boomerang, un coté « mon dessin te plait pas ? je t’en fais des tonnes alors » qui est assez jouissif. Bon, certains vont appeler au respect de l’autre et à la nécessaire prudence dans un monde globalisé, certes… Mais ces trucs là c’est comme l’électricité, ça marche dans les deux sens…

Allez, pour le plaisir, voici celui que je préfère, comme Irène, chez qui j’ai trouvé le blogueur qui a fait une compilation et qui dit justement : « You know what is offensive? Killing or attacking people because they draw a picture. »

PS. Que faut-il faire pour les archives représentant M…, un autodafé ?  😎

[tweetmeme source= « PolluxeBlog » only_single=false]
Votez pour cet article sur Wikio

Publicités

Publié le 21 mai 2010, dans humour, images, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. Ah, les cons, avec leurs conneries de fatwas. Oui, mais mais mais… Pourquoi choquer exprès, juste pour le plaisir, des croyants qui ne veulent pas qu’on dessine leur dieu ou leur prophète? Quand j’avais douze ans j’étais allée, avec d’autres galopins, vêtir la vierge de l’église la plus proche de sous-vêtements noirs extrèmement… euh, suggestifs. Les grenouilles de bénitier qui arrangeaient les fleurs avant la messe n’étaient pas en peine de vitupérations. Parmi elles, il y avait une petite vieille qui pleurait et hoquetait: notre bonne sainte vierge… pourquoi ils ont été si méchants avec la maman de Jésus… et, tout nouveaux athées que nous étions, ça nous a fait de la peine.

  2. Hé ho ! Ton blog va être bloqué au Pakistan.

  3. @Suzanne : on peut en effet comprendre que cela puisse heurter les petites vieilles. Mais je ne pense pas que les extrémistes de tous poils soient d’une telle sensiblerie…

  4. @ Jérôme : En effet. Le groupe d’avocats pakistanais à l’origine de ce blocage est (très, très vraisemblablement) composé d’activistes aux buts politiques, pas de croyants naïfs. En plus, se baser sur le sentiment d’offense religieuse pour décider de ce qui est ou non acceptable dans l’espace public, c’est parfait pour ouvrir la voie aux lois anti-blasphèmes. Qui ne sévissent d’ailleurs pas que dans les pays musulmans : voir l’Irlande, ou la Pologne…

  5. Jérôme et Irène, oui, vous avez raison, en fait. Mais ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de lois anti-blasphème chez nous qu’il est intelligent de provoquer des croyants de base qui ne nous ont rien fait. Après, il y a une récupération facile « vous voyez, ils ne respectent rien… » Bon, enfin, je ne vais pas défendre les pontes pakistanais qui suivent de très près le débat sur la burqa en Europe, avec les réactions et menaces concernant l’interdiction future de cette pub pour l’islamisme…

  6. @ Suzanne : Provoquer ? Si on va par là, c’est un peu condescendant. C’est traiter les musulmans, en bloc, comme des gens instables et incapables de raison et de mesure. Mais on peut (et c’est mon cas) penser que la vraie démarcation ne passe pas entre l’orient et l’occident, ou même entre les croyants et les laïques, mais entre les gens capables d’accepter l’expression de sensibilités différentes, et ceux qui se sentent menacés par cette différence et veulent en être protégés.

    D’autre part, sur le plan tactique, l’auto-censure n’a jamais apaisé les extrémistes, cela les conforte plutôt dans l’idée qu’ils ont la victoire à leur portée. Inutile donc de leur faire un cadeau.

  7. @ Nicolas : Mince ! Combien de lecteurs potentiels au Pakistan déjà ? Bon, je fais acte de contrition version Lang : M… quel saint homme !

    @ Suzanne : Comme Jérôme, il ne me semble pas que la sensibilité d’une dame âgée suite à une blague de potache soit à mettre dans le même sac que les réactions d’intégristes qui ne sont pas des « croyants de base » mais des militants.

    Et comme Irène je pense que l’auto-censure n’est pas une bonne solution. Si avec des gens de bonne foi elle peut-être assimilée à du respect, avec des gens de mauvaise foi qui sont dans une logique de combat elle peut être interprétée comme un signe de soumission et de faiblesse.

  8. Oui, vous avez sans doute raison. Je ne parlais pas d’auto-censure, surtout pas, mais de mesure et de respect pour des gens qui n’ont rien demandé à personne. Mais vis à vis des intégristes, le respect, hein… Et puis, s’amuser sur Facebook à dessiner le prophète, ça n’est pas très dangereux. Se balader avec une caricature du prophète sur son T-Shirt rue Myrrha à l’heure des grandes démonstrations islamistes dans la rue tous les vendredis, ça aurait une autre gueule 🙂

  9. Aaahh, oui, j’avais un peu oublié la prose de Suzanne… Ou comment mêler un vernis de respect généralisé pour la religion avec un solide fond de venin distillé spécialement pour l’islam. Merci beaucoup, nous n’avons pas les mêmes valeurs.

  10. Irène, on respire mieux sous la burqa française que sous la pakistanaise, sans doute ?

  11. Et vernis de respect pour les religions, non. Pour ceux qui les pratiquent, tant qu’ils ne sont pas dangereux, je les tolère fort bien et m’entends avec de nombreux croyants, oui.

%d blogueurs aiment cette page :