la finance, ce sont les traders qui en parlent le mieux

Quand ils sont sortis du monde de la finance…  Parce que sinon certains s’emmêlent les pinceaux, provoquant un mini-krach du fait des ordres automatisés et d’un climat délétère… Encore que cette erreur et ses effets – si erreur il y a – sont révélateurs de la fragilité d’un système insuffisamment cadré : « Pourtant, depuis la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008, la question de la régulation financière semble être au coeur des préoccupations des politiques. Sans réelle concrétisation jusque là. »… C’est Le Figaro qui le dit…
Comme Kerviel :

Le monde de la finance est pour moi un monde mystérieux. Même s’il y a des articles assez abordables notamment sur la façon de noter des fameuses agences de notation et un dictionnaire des mots de la finance sur un site à vocation pédagogique La finance pour tous, je ne suis pas sûre de tout saisir. Alors je suis allée chez Dagrouik voir une vidéo qui pourrait s’intituler « les CDS pour les nuls ». Là c’est clair. Presque trop. Sinon il y a Paul Jorion, mais là c’est carrément flippant.

Tout ça me donne quand même l’impression d’un mélange entre le casino et le bazar où les hommes politiques jouent les mouches du coche, un système construit sur du sable et pas si éloigné du système Ginette

[tweetmeme source= « PolluxeBlog » only_single=false]
Votez pour cet article sur Wikio

Advertisements

Publié le 7 mai 2010, dans politique et société, vidéos, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Merci pour cette lumineuse explication des sub-primes : quel dommage que Ginette ait fait faillite, je serais allée fêter ça dans son bar.

  2. Comme le disait Jean-Paul II en 1987 (autre grande crise financière) dans l’encyclique Sollicitudo rei socialis :

    Une économie financière qui est une fin en soi est destinée à contredire ses finalités, car elle se prive de ses propres racines et de sa propre raison constitutive, et par là de son rôle originel et essentiel de service de l’économie réelle et, en définitive, de développement des personnes et des communautés humaines.

  3. c’est surtout eux qui sont « présumé un peu coupable » pour rester à la mode correct dans les propos, plutôt hipocryte…..c’est la mode….. c’est correct……il faudrait plus de morale dans ce monde de finance……

  4. @ petiot : oui en effet 😉

    @ un catholique : je crains que « l’économie financière » ne soit pas une fin en soi car elle sert au « développement personnel » de quelques uns…

  5. Mouai, en tout cas pour Mr Kerviel, je doute vraiment que la Société Générale n’etait pas au courant des ordres qu’il donnait.

    Je vois pas mon bosse me dire, vas-y, t’as carte blanche pour passer des ordres de 1milliard personne ne vas controler ce que tu fait!

%d blogueurs aiment cette page :