inverser les rôles

L’INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) continue sa campagne de com’ pour la contraception en direction des adolescents sur le thème : Faut-il que les garçons soient enceintes pour que la contraception nous concerne tous ?

Le moyen utilisé dans ces quatre vidéos est l’inversion des rôles : tout en gardant leur masculinité, ce sont les garçons qui sont en situation de tomber « enceints ». Je trouve ce procédé très pertinent – et pas dur du tout contrairement à Olympe – car il permet de déconstruire les préjugés et de dénoncer en creux les postures traditionnelles – disons patriarcales pour faire savant – vis à vis de la sexualité des filles et des femmes. L’air de rien ces vidéos ne parlent pas que de contraception et mettent le doigt sur le coeur du problème, la persistance d’une perception inégalitaire de la sexualité. Cinquante ans après l’apparition de la pilule, trente après la nécessité d’utiliser le préservatif, il serait temps de changer d’univers mental. Mais les mentalités progressent beaucoup moins vites que les techniques et on a parfois l’impression que les humains sont des êtres préhistoriques avec des voitures et des i-phones… A l’heure où une culture machiste prend même le dessus dans certains quartiers, ces vidéos sont les bienvenues.

[tweetmeme source= « PolluxeBlog » only_single=false]
Votez pour cet article sur Wikio

Advertisements

Publié le 17 avril 2010, dans politique et société, vidéos, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. en effet c’est original comme campagne !

  2. Je trouve cette campagne pronfondément ridicule… Mais bon…

    Bonne semaine

  3. Pourquoi « ridicule » ?

  4. Bordel, j’avais pas vu la question (j’ai pas reçu le mail de suivi du commentaire ? j’ai peut être oublié de cliquer…)

    Pourquoi, ben… Ben je ne sais pas pourquoi. Je la trouve ridicule, mais sans me l’expliquer. Non, une sorte de moralisation à la couillon, avec des acteurs que je trouve pas crédible, je sais pas…
    (et puis aussi peut être qu’en tant qu’homme qui n’a pas eu une vie d’un trépidant extraordinaire, je me sentais autant concerné qu’autrui à propos de la contraception, parce que bon hein…)

    Non, je sais pas te dire plus.

    Bonne fin de journée (je clique maintenant)

  5. C’est peut-être parce que c’est déstabilisant…

  6. Destabilisant, même pas… Mais je te dis, peut être que je trouve ça ridicule parce que personnellement, sans être supérieur à tout le monde, je ne me sens pas concerné et visé par cette publicité… (parce que je considère que la contraception ne touche pas qu’une seule personne sur deux, et que bouh mais de quoi je parle moi ^___^ ?)

    Enfin, quand je dis ridicule, la campagne de pub montrant la cigarette comme une fellation fumeuse, c’était plus que ridicule… Cette campagne de publicité sur la contraception n’a rien à voir avec cette de la cigarette à mes yeux…
    Disons que plutôt que le terme « ridicule », qui est un peu fort, je devrais dire « je ne l’aime pas cette campagne » : ça serait plus juste, non ?

    Bonne journée à toi 🙂

%d blogueurs aiment cette page :