le 18ème en force !

Les vieux c’est plus ce que c’était… surtout dans le 18e arrondissement !
Sans doute l’effet du facteur tout proche… Besancenot sors de ce corps !

C’est dans le 18ème et Nulle Part Ailleurs… 😉

[tweetmeme source= « PolluxeBlog » only_single=false]
Votez pour cet article Voter !

Advertisements

Publié le 17 mars 2010, dans humour, politique et société, vidéos, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 12 Commentaires.

  1. C’était extraordinaire !

  2. Oui, la réalité dépasse parfois la fiction.

  3. Je plussoie : excellentissime !

  4. Quand je serai grande, plus tard, moi aussi je serai une grand -mère indigne!

  5. Vincent NOUTARY

    … le seul tout petit problème, ma chérie (je parle à la vioque… euh pardon, la dame âgée avec son petit manteau noir et son air très comme il faut)… le problème, ma chérie, disais-je, c’est que la société capitaliste, elle est là depuis toujours et pour toujours : le capitalisme, c’est le dernier avatar du troc. Ça n’a jamais été inventé par personne. Ça a juste été théorisé par quelques brillants économistes. On en tire tous un petit profit, si minime soit-il, l’aliénation est subtilement distillée, les responsabilités diluées. C’est la force du système et c’est pour ça qu’il nous enterra tous. Le communisme a été inventé par des philosophes naïfs. Il n’a donné de bons résultats nulle part. Le capitalisme fait des ravages tout aussi effroyables mais il est toujours debout.

    Allez, soyez sympas, dites-le lui à Mamie que l’anarchie c’est la pire des dictatures… et que les vieilles comme elle, dans son système anarchique, y a longtemps qu’on s’en serait débarrassé.
    Elle ferait mieux de draguer Bernard Arnault comme François-Marie Banier a dragué Liliane Bettencourt et de changer de manteau… celui-là me paraît un peu fatigué.

    Signé : un sale bourge qui assume.
    Vincent

  6. Salut Vincent. Contente de te voir passer ici. Je ris encore de ton commentaire 🙂

    Bon, si je croise mamie – ce qui aurait pu arriver puisque je suis passée devant l’équipe de tournage du Petit Journal samedi matin – je lui transmets tes remarques… qui seront sans effet à mon avis, car il n’y a pas que le manteau qui est fatigué…

  7. @ Vincent

    @ polluxe

    D’accord! mais le ras-le-bol a le droit de cité aussi. Il reste soluble dans le capitalisme tant qu’il n’a pas le prétention d’être un programme. C’est une échapée belle, un luxe . En tout cas, c’est comme ça que je le prends de la part d’une grand-mère indigne au manteau fatigué.
    J’en connais beaucoup.

  8. Le spectacle est nul à chier. Preuve est que le texte est le seul vaccin contre l’image qui va vous bouffer. Même si l’image c’est la facilité. Video, vade retro…

  9. @ Lucie : oui le ras-le-bol a le droit de cité et le droit d’en rire aussi 😉

    @ Hermès : meuh non, on peut lire ET regarder des vidéos.

    PS. Cette dame, ou cette vidéo, a maintenant une page sur Facebook… la célébrité quoi : http://www.facebook.com/pages/Jen-ai-rien-a-secouer-je-suis-anarchiste/366241053132?ref=mf&v=wall

  1. Pingback: je n’ai pas peur du pape « le blog de polluxe

%d blogueurs aiment cette page :