Frêche, le poil à gratter de Martine

Ahhhh ! Le feuilleton continue. C’est bien. Parce que les feuilletons qui s’arrêtent c’est toujours frustrant. Dans la série des dérapages contrôlés visant à assurer le spectacle et à chatouiller Martine et ses éléphants, Frêche a fait de Fabius sa tête de turc – euh ? tête de turc je peux laisser ou c’est turcophobe ? – lors d’une intervention au conseil d’agglomération de Montpellier. Celle-ci a bien faire rire les gens dans la salle mais a fâché tout rouge Martine qui a décidé, non mais quand même, de ne pas laisser passer une telle outrance et de lancer une liste PS concurrente en Languedoc. Polémique à l’appui.

Car cette fois-ci c’est du lourd ! On est dans le registre de l’antisémitisme. Oui, rien que ça ma bonne dame. Alors, Frêche est-il antisémite ? L’expression « pas catholique » est-elle antisémite ? L’est-elle uniquement quand elle s’adresse à une personne « d’origine juive » ? Et pour les protestants c’est grave ? Je vous laisse en juger. Voici le verbatim de l’intervention dans laquelle il y a aussi un passage sur Duflot qui est très drôle :

« Et au retour ils ont vu Mme Duflot, qui avait une émission sur Canal +, se précipiter à l’aéroport de Copenhague prendre l’avion. Elle a balancé des dizaines de kilos de CO2 [rires] entre Copenhague et Paris. Elève Duflot, vous me copierez mille fois [rires] je ne jetterai pas le CO2 n’importe comment [rires], je ne me foutrai pas de la gueule du public… fut-ce-t-elle la secrétaire générale des Verts. Ceci dit Duflot est sympathique. Duflot est sympathique [rires]. Mais j’ai vu dans les sondages qu’elle est 14 points derrière Huchon. Huchon, ça c’est du solide. Moi je serais à Paris, je voterais Huchon. Si j’étais en Haute-Normandie, je ne sais pas si je voterais Fabius [rires]. Je m’interrogerais [rires]. Ce mec me pose un problème. Il a une tronche pas catholique mais [rires] ça fait rien, peut-être que je voterais pour lui, mais j’y réfléchirais à deux fois. [Aux journalistes présents] Notez là haut, je vous fais une puce [puce = rubrique de Midi Libre « La puce à l’oreille » qui regroupe des brèves] »

Bon évidemment avec le son, l’accent et les intonations c’est mieux : c’est en ligne sur le site de Montpellier Journal. Comme le dit un des commentateurs « je suis bien convaincu que Frêche n’est pas antisémite. Mais c’est bien pire : il est Fréchiste […] ce qui est important, c’est que l’on parle de lui, que tout le monde soit hypnotisé et se focalise sur ses frasques spectaculaires, les uns pour l’attaquer, les autres pour le défendre. »

En tous cas cela permet d’animer cette campagne des régionales un peu terne car jouée d’avance. Non pas parce que le PS qui détient déjà la majorité des régions à l’exception de l’Alsace et de la Corse, va les gagner, non, mais parce qu’au vu de la situation économique, des frasques du « grand capital » et des gesticulations de Sarkozy, l’UMP va les perdre…
En Languedoc heureusement ce nouvel épisode relance le suspens : Hélène Mandroux va-t-elle arriver à doubler Frêche ? L’UMP va-t-il profiter de cette lutte fratricide ? La suite au prochain épisode…
Mais le scénario risque de s’épuiser. C’est ça le problème quand on a atteint l’ acmé, après ça risque d’être un peu faiblard. On a déjà eu Frêche nazi, Frêche raciste, Frêche antisémite. Trois musts. Que reste-t-il ? Frêche musulmanophobe (à la mode), Frêche homophobe ou sexiste… Bof, quelconque, pas assez « nauséabond ». A moins qu’on arrive à trouver un nouveau -phobe qui écrase tous les autres. Ce serait le top. Un néologisme.

[tweetmeme source= « PolluxeBlog » only_single=false]
Votez pour cet article sur Wikio Voter !

Publicités

Publié le 2 février 2010, dans humour, politique et société, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Bonjour, dans la série des -phobes je propose Ecolophobe, droidlomophobe et obamaphobe… Il y a encore de quoi continuer le soap opera. 😉

  2. C’est le PS qui est Fréchôphobe 😉

  3. Tout à fait. En tous cas les socialistes ne sont pas katagélophobes…

  1. Pingback: sortie des urnes « le blog de polluxe

  2. Pingback: RIP numéro 7 « le blog de polluxe

%d blogueurs aiment cette page :