où se cache le sexisme

Olympe dénonce à juste titre une vidéo qui sous prétexte de lutter contre le racisme utilise des insultes sexistes du style « stupid white bitch » ou « damned bitch », bitch étant l’équivalent de pétasse, de salope ou de pute… Cherchez l’erreur… Manifestement ceux qui ont élaboré cette vidéo n’y ont pas pensé, sans doute parce que le sexisme c’est banal et finalement c’est moins grave…

Cela m’a fait penser aux blagues sur les blondes qui sous prétexte de se moquer des blondes se moquent en fait des femmes, la blonde étant le faux nez de la femme. Cela permet de ne pas afficher trop ouvertement cette forme d’humour sexiste et accessoirement de ne pas tomber sous le coup de la loi en créant des pages de blagues sur les blondes sur des sites comme Humour.net.
A noter que sur leur première page de blagues sur les blondes, cinq blagues sur sept ont une connotation sexuelle… CQFD, si je puis dire :

Un gendarme arrête une blonde qui a fait un excès de vitesse. Le gendarme :
– Bonjour Mlle, puis-je voir votre permis de conduire ?
– Permis de conduire ? Qu’est- ce que c’est ?
– C’est un papier rose qui certifie que vous êtes autorisée à conduire une voiture.
– Ah oui, ca… Le voilà.
– Pourrais-je avoir votre certificat d’assurance maintenant ?
– Le certificat d’assurance ? Qu’est- ce que c’est ?
– C’est un document qui certifie que vous êtes assurée pour les dégâts que vous pourriez causer avec cette voiture.
A ce moment, le gendarme baisse sa braguette et sort son « bâton de joie ». La blonde en voyant l’instrument s’écrie :
– Oh non, encore un Alcootest…

* * *

Quelle est la différence entre une blonde et une boule de bowling ? On ne peut mettre que trois doigts dans la boule de bowling.

* * *

Qu’est-ce qu’une blonde fait quand elle trouve un 10 € par terre ? Elle se déshabille et se met à danser !

Ce serait amusant de remplacer le mot blonde par le mot noire pour voir, comme ça, si ça passerait bien.

Par ailleurs cette vidéo anti-raciste où l’on voit un noir et une blonde dans un ascenseur et où il est question de white bitch reprend à l’insu de son plein gré des fantasmes et des expressions que l’on peut trouver dans certaines vidéos… pornos, du style http:…/big-black-dick-fucking-white-bitch/

Ironie du sort, le dictionnaire Urban dictionnary donne tout un tas de définitions du terme white bitch, dont une qui signale qu’il peut être utilisé par des gens « who are racist and call people of caucasian descent white bitch »…
Bref white bitch serait une insulte sexiste et raciste…

Votez pour cet article sur Wikio Voter !

Publicités

Publié le 20 novembre 2009, dans politique et société, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 12 Commentaires.

  1. ben oui « white bitch » est tout à fait raciste ! de toutes façons faut pas penser que le racisme n’est que le fait des blancs, les noirs entre eux le sont, contre coup de la stigmatisation de leur couleur de peau, où des colorations moins foncées, moins noires sont valorisées et estimées + belles, + ‘nobles’ chez eux-mêmes. RAcisme aussi entre Africains du nord et Africains d’Afrique noire, racisme aussi entre frontaliers des états africains découpés à la serpe (faut regarder le tailladage géométrique des pays d’Afrique qu’on ne retrouve pas tellement dans le monde ! Racisme économique comme partout, entre régions riches, pays d’Afrique plus riches ou plus pauvres qui créent des mouvements de population (sans compter ceux qui sont conséquence des conflits armés) … white bitch c’est aussi une manière d’attaquer l’homme blanc, de traiter sa femme de p*te. En fait ça utilise l’honneur des femmes pour atteindre une catégorie d’hommes (le mâle blanc), caucasien c’est ce qu’on utilise pour pas dire « blanc », qui fait raciste effectivement. Comme on dit « de couleur » pour noir.

  2. C’est l’histoire d’un belge qui raconte l’histoire d’une blonde qui raconte l’histoire d’un suisse qui raconte l’histoire d’un auvergnat qui raconte une histoire de Toto qui raconte l’histoire d’un Juif. Non, pas d’un Juif…

  3. @ emelire : « racisme aussi entre frontaliers des états africains » ça c’est plutôt de la xénophobie ; « Racisme économique comme partout, entre régions riches, pays d’Afrique plus riches ou plus pauvres » et ça du mépris pour les pauvres.
    A force d’étendre le mot racisme à tout, il se vide de son sens.

    @ éric : oui c’est l’histoire d’un type qui veut lutter contre le racisme mais qui défend un groupe ou qui croit lutter contre une domination en l’inversant…

  4. Et je compte un peu sur toi pour m’aider dans mon billet sur les stats de violences.

  5. Déjà oui « bitch » est une insulte à connotation sexuelle… initialement… Tout comme l’est « conasse » en français, qui serait une traduction bien plus précise dans ce contexte que « salope »
    « Bitch » c’est un peu une insulte générique, sans que le sens littéral ait une véritable importance.
    Donc oui le personnage est insultant, non il n’a pas une réaction sexiste.

    Cessez donc de réclamer un traitement identique des hommes et des femmes dans les médias, si lorsque c’est le cas vous vous offusquez. Alors commencez par vous poser la question : Pourquoi un personnage de fiction aurait-il le droit d’insulter les hommes mais pas les femmes ?
    Ca aurais été un homme BCBG, il l’aurais traité de « motherfucker » ou autre joyeuseté, on ne serais pas en train d’en parler.

    Dernière remarque… Plus ca va plus je me rends compte à quel point les français ont du mal avec la fiction et la communication.
    Oui le PERSONNAGE est un connard. Et alors ?!
    C’est là tout le concept de la pub ! Montrer comment le racisme ambiant poussent ses victimes à devenir eux même des agresseurs !
    Le message me semble pourtant clair, et je suis scié de voir tant de gens à côté de la plaque…

  6. @ resh : « Cessez donc de réclamer un traitement identique des hommes et des femmes dans les médias, si lorsque c’est le cas vous vous offusquez. »
    Je ne vois pas où vous voyez une réclamation de ce genre dans mon billet et je ne vois pas non plus dans cette vidéo que le traitement hommes-femmes soit identique…

    Par contre si humour ou dérision au 2e ou 3e degré il y a, il n’est en effet pas perceptible pour des français, sans doute parce que cette vidéo est adaptée au contexte nord-américain (argot, situation…). La balancer telle quelle en France est donc une erreur de communication.

  7. Je ne m’adressais pas spécifiquement à vous, mais plus aux auteurs de certains commentaires sur le blog d’olympe.

    Ensuite bien sur que les personnages ne sont pas traités identiquement, sinon le spot n’aurais aucun sens et aucun intérêt.

  8. Pour Moi Le Sexisme Est Une Discrimination Et Pour Toi ?

  9. C’est la définition même de la chose

  10. Karine d'Angoulême

    Bien contente de voir la même « analyse » que moi sur les blagues sur les blondes, blagues sexistes qui prennent une apparence plus « convenable » – enfin, bof.. en tout cas plus hypocrite – ce qui permet à beaucoup de femmes de les diffuser avec l’arrière-pensée « je ne suis pas pareille : j’en rigole ; je ne suis pas conne (ouf) »…
    et oser avancer cette idée d’humour sexiste nous confronte souvent à une réaction sans appel : « tu n’as pas d’humour… »

  11. @ Karine : d’où l’idée, face à ce genre de réaction, de proposer de remplacer le mot « blonde » par le mot « noire »… Ça coupe tout rapidement…

  1. Pingback: DSK : l’affaire dans l’affaire « le blog de polluxe

%d blogueurs aiment cette page :