c’est jeudi, c’est blog de fille !

Dans le cadre de l’opération lancée par Trublyonne et Olympe je prend le relais, pour vous parler beauté et plus précisément coiffure (non, ne partez pas, vous ne vous êtes pas trompé de blog ! et puis ça peut vous servir…).

Comme on peut le voir sur ma photo ci-dessous (ci-dessous ! pas ci-contre ! à gauche c’est juste une illustration de l’article, ah la la, ça commence mal…) j’ai une chevelure abondante qui m’amène très souvent chez le coiffeur. Séance pénible s’il en est car j’entre alors dans un monde peuplé de gens charmants et affables… mais qui ne comprennent pas ma langue. Malgré les explications, les gestes, je n’obtiens presque jamais ce que je souhaite. C’est toujours trop court, trop effilé, dissymétrique, inégal et souvent trop gonflé car même si l’on a pris soin de refuser le brushing ils finissent toujours par sortir leur brosse… Il y a un mur d’incommunicabilité entre nous – pour avoir testé des coiffeuses chinoises récemment débarquées, ce n’est pas pire et ça coute moitié prix…

Bref, en sortant de ces séances – où il est déjà pénible de se voir dans le miroir, les cheveux trempés et le corps enveloppé dans un sac à linge – j’ai envie de me précipiter à l’ANPE des épouvantails au cas où il y aurait une place à prendre dans un champs du coté de Saint-Flour !
Mais heureusement aujourd’hui il y a le web, source inépuisable d’informations, avec notamment des méthodes Assimil pour parler coiffeur. Et oui, ça existe !
Sur le site Choisir un coiffeur vous trouverez les questions à poser dès votre arrivée pour entrer en contact avec les autochtones et les quelques mots de vocabulaire à maitriser impérativement pour ne pas vous faire arnaquer (la cliente est naïve et inconsciente). Si vous avez plus de temps avant votre départ vous pouvez consulter Le dictionnaire du bien parler chez le coiffeur qui vous donne pleins de judicieux conseils comme se munir d’une photo – le coiffeur comprend alors tout de suite que c’est ce à quoi vous voulez ressembler. Enfin il existe aussi un guide du parler coiffeur au masculin : Que demander à son coiffeur ? 
Voilà, c’est tout. Bonne coupe !
Votez pour cet article

Publié le 4 décembre 2008, dans humour, jours, vie du blog, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Je me disais, tu n’as jamais été tentée de te teindre les cheveux en rose ? Je pense que ça t’irait comme un charme et ça ferait plus fille 😉

  2. tu as raison c’est un sujet casse tête. j’ai tout lu et ça se finit par « n’espérez pas de miracle ». Déprimant

  3. En rose ? non. Je trouve que l’orange est du meilleur effet avec mon gros nez noir 🙂

%d blogueurs aiment cette page :