drôle de candidat (2)

Paris, 24-05-07

Errare humanum est sed persevare diabolicum.

Que l’on souhaite présenter une vedette face à Braouzec, le pilier de la circonscription, soit, que l’investiture des candidats de ce parti naissant se fasse dans la précipitation, soit, que ses cadres locaux aient ignoré les prises de positions de Bouras, soit… Mais aujourd’hui tout le monde en parle : d’abord dans les blogs (Koz et autres), puis au Monde
Il n’y a pas cinquante solutions : soit Bouras renie ses positions antérieures (et sincèrement…), soit le MoDem renonce à l’investir au profit du candidat initialement prévu – ou de David Douillet s’il est libre 😉 , soit… cette candidature de premier plan (vu la photo) va être très génante pour un mouvement qui englobe le courant laïque de Lepage et qui dit vouloir renouveler la politique.
Le modem veut-il perdre le contact avec ses utilisateurs distants électeurs ?

Publié le 25 mai 2007, dans politique et société, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Bonsoir,
    les remarques suivantes ne font que déplacer la question ; tout de même, pour la précision juridique :
    * l’investiture prend la forme d’une lettre envoyée au candidat. J’ignore si elle peut être « retirée » ensuite.
    * la période d’ouvertude des candidatures en Préfecture ne dure que 5 jours. Il n’est pas possible de présenter un candidat ensuite ; ni d’ailleurs, pour un candidat déclaré, de changer l’étiquette politique qu’il a déclarée à la Préfecture.

  2. Dommage. Heureusement il a peu de chance d’être élu, vu la circonscription. Faudra être plus vigileant la prochaine fois. Idée : taper le nom du candidat potentiel dans Google pour dégrossir 😉

%d blogueurs aiment cette page :