Charlie en force

Charlie Hebdo est sur tous les fronts. J’emprunte à WIL un extrait du dernier éditorial de Philippe Val :

Le leader chiite Nasrallah est un héros au sourire si doux. Il vient juste de foutre le feu à la région, mais évidemment c’est la faute d’Israël. Israël n’est jamais agressé. Israël n’est jamais en danger. Israël a toujours tort. La cruauté ontologique de l’Israélien, au fond, est rassurante. Elle permet de mesurer à quel point on est du côté du bien, de la générosité, de l’irréprochable. Vous voulez qu’on vous trouve sympa et militant d’une gauche couillue et courageuse, portez un tee-shirt du Hamas à Paris-Plage.
[…] Que l’on critique les décisions du gouvernement israélien, qu’on juge les ripostes excessives ou non, c’est une chose. Mais qu’on se donne au moins la peine de rappeler que le camp adverse – en l’occurence le Hezbollah et sa jonction avec le Hamas – a aussi quelques responsabilités dans l’histoire. Pour les ambitions du Hezbollah – à savoir, fédérer pour le compte de l’Iran une grande force panislamiste – une paix entre Israéliens et Palestiniens serait une catastrophe. Ils font donc tout pour qu’une guerre fédératrice éclate, pendant laquelle l’Iran se hâtera d’achever son projet nucléaire. Qu’on parle de la réalité, au lieu d’en taire sans cesse la moitié. A moins d’annoncer la couleur et d’avouer qu’on travaille dans un organe de propagande. Ce qui n’est pas le cas de Charlie.

Pendant ce temps… la grande mosquée de Paris a porté plainte contre Charlie Hebdo pour « injure publique à l’égard d’un groupe de personnes à raison de la religion », suite à la publication de caricatures de Mahomet dans un numéro de février :
« La procédure vise trois caricatures du prophète : un dessin de Cabu publié en une avec la légende « c’est dur d’être aimé par des cons » et deux dessins déjà publiés dans le journal danois Jyllands-Posten en septembre 2005 représentant pour l’un Mahomet portant un turban contenant une bombe et pour l’autre le prophète accueillant des kamikazes au paradis avec la légende « arrêtez, arrêtez, nous n’avons plus de vierges ». Pour la GMP, la publication des caricatures est un « acte délibéré d’agression visant à heurter les personnes de religion musulmane dans leur attachement communautaire à leur foi ». »
(dépêche AFP du 21-07-06 citée par Anna).
La GMP réclame 30 000 € de dommages et intérêts.
Elle ne perd pas le Nord ! Ou plutôt l’Est…

Publié le 24 juillet 2006, dans politique et société, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Le Hezbollah agit comme si cette opération militaire n’avait été qu’un portail publicitaire pour préparer une campagne de prosélytisme. Tous ces Libanais ont péri uniquement pour légitimer le chiisme et relancer l’usine à gaz des mollahs voir : http://www.iran-resist.org/article2479

    Un nouveau site sur la présidentielle 2007 où on parle enfin de laïcité :
    http://vigilance-laique.over-blog.com/

%d blogueurs aiment cette page :