le minimum rattrape le moyen

Paru dans un article du Monde pour illustrer l’idée que le pouvoir d’achat a quand même augmenté entre 1950 et aujourd’hui, un graphique montre aussi incidemment que l’écart entre le pouvoir d’achat du salaire minimum et celui du salaire moyen n’a céssé de diminuer pour devenir faible, confirmant l’idée de la fragilisation des classes moyennes.

Advertisements

Publié le 4 juillet 2006, dans politique et société, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Mais ce graphique, son but (celui de M Le Boucher), c’est bien de prouver que le pouvoir d’achat augmente sans cesse, contrairement à ce que croit le peuple aveugle ?

  2. Oui, c’est présenté comme tel.

  3. Aujourd’hui, le SMIC est à 1300 € environ. Le salaire d’un enseignant du 2d degré en début de carrière d’à peu près 1500 €…

    La différence n’est pas négligeable, mais elle n’est pas (plus) significative. Je ne peux m’empêcher de penser, sans m’en prendre aux smicards, que cela montre que quelque chose ne tourne pas très rond…

  4. En effet. Pour l’exemple des profs voir aussi ce billet là : http://polluxe.free.fr/wordpress/?p=61

  5. Il faut dire que le gouvernement s’intéresse tout particulièrement aux smicards. Une revalorisation du SMIC de 5,5% en 2005, après une autre de 5,8% en 2004… Je ne crois pas que le salaire des fonctionnaires soit revalorisé aussi nettenement aussi souvent.

    Quant aux socialistes, n’ont-ils pas proposé de porter le SMIC à 1500 € AU MOINS !

%d blogueurs aiment cette page :