Ahmadinejab illuminé ?

Alain Hertoghe dans son blog apporte un éclairage intéressant sur le président iranien : il serait peut-être lié à une secte chiite de type millénariste. Ceci expliquerait la lettre fleuve qu’il a envoyé au président américain le 9 mai dernier, lettre à laquelle les EU ont sagement refusé de répondre. Dans cette lettre qui se situe sur le plan religieux, le président iranien dénonce les contradictions qu’il voit entre la politique américaine et le christianisme, nie le génocide juif et la légitimité d’Israël, accuse le libéralisme et la démocratie occidentale d’être en échec et propose in fine au président Bush de se convertir à la seule voix possible à ses yeux pour apporter aux peuples la paix, la justice et la prospérité : l’islam bien sûr. Tout un programme !

Extrait : Nous voyons de plus en plus que les gens partout dans le monde convergent vers un important point focal – qui est le Dieu Tout-Puissant. Il ne fait pas de doute que, par la foi en Dieu et les enseignements des prophètes, les gens vaincront leurs problèmes. La question que je vous pose est : « Ne voulez-vous pas vous joindre à eux ? »
Monsieur le Président,
Que cela nous plaise ou non, le monde est attiré par la foi dans le Tout-Puissant, et la justice et la volonté de Dieu l’emporteront sur tout.
Vasalam Ala Man Ataba’al hoda [Paix à ceux qui suivent la bonne voie]

Ca sonne comme de la propagande, de l’auto-justification mais aussi comme un avertissement du style « Nous avons raison, nous sommes de plus en plus nombreux et vous n’aurez pas le choix »… Un coup de bluff ?  La formule finale est particulièrement  révélatrice… Je n’en dirai pas plus car cettre lettre a été bien analysée par Koztoujours et FrédéricLN.
Tout cela fait penser à la formule d’un historien anglais du XIXe, lord Acton : Le meilleur moyen de faire de la Terre un enfer, c’est de vouloir en faire un paradis.

Publié le 17 mai 2006, dans politique et société, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Bien reçu le trackback vers mon billet sur le même sujet… qui n’est pourtant pas mentionné dans le tien, ce qui créé un échange quelque peu unilatéral : mon billet.  

  2. « Un rétrolien (trackback) est un système de liens inter-blogues semi-automatisé. Il permet aux auteurs de relier des billets de blogues différents et parlant du même sujet, ou se faisant référence (qu’elle soit unilatérale ou mutuelle, le second cas étant en pratique très rare). » 😉
    Source : wikipedia

%d blogueurs aiment cette page :