expo à risque

L’affaire des caricatures n’arrête pas de rebondir : un café de Belleville la mer à boire qui expose les caricatures anti-religieuses de collaborateurs de Charlie Hebdo a été vandalisé par des « jeunes » du quartier. Ce fait divers est signalé par Libération :

Extrait : « Ils avaient des barres en acier et des bâtons, raconte Marika. Ils ont cassé quelques cadres. » Patrons et clients s’interposent. Les gamins filent. « Ils sont partis chercher les grands frères », poursuit Marika. En début de soirée, les aînés font leur apparition et semblent conciliants : « C’est pas bien ce que les petits vous ont fait. » Puis soudain menaçants : « Vous êtes ici chez nous, vous devez faire ce qu’on veut. On va aller chercher les Frères musulmans de Belleville, qui vont vous régler votre compte. Nous, on est gentils, mais on vous prévient que le bar va brûler et vous l’aurez bien cherché. » Marianne, Marika et Zayed tentent de faire de la pédagogie, parlent liberté de conscience et d’expression. Peine perdue. (article complet)

On est bien là dans la conquête de territoire, avec collusion entre délinquance et extrémisme… Que pèsent les mots face aux barres de fer ?
L’expo a lieu jusqu’au 18 avril à la mer à boire, 3 rue des envierges dans le 20ème, métro Pyrénées.

Publicités

Publié le 31 mars 2006, dans politique et société, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur expo à risque.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :