joli mot

Lu dans l’éditorial du magazine Le Point à propos des émeutes : « […] le musulman turc Erdogan découvre, dans ces désordres, une conséquence de la loi sur le voile, dont les caillasseurs se soucient comme de colin-tampon. »
Colin-tampon… Quel joli mot, qui semble tout droit sorti d’un vieux livre d’images alors qu’il décrit une situation si actuelle… Colin-maillard, tampon encreur… comme un mignon anachronisme…
Définition : [par allusion au nom donné à une ancienne batterie de tambour des régiments suisses] se soucier de qqn (de qqc.) comme de colin-tampon, n’en faire aucun cas, ne pas s’en préoccuper.
Autrement dit, ils s’en fichent, ils s’en foutent, ils s’en tamponnent !

Advertisements

Publié le 18 novembre 2005, dans mots. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur joli mot.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :