théatre : à voir !

Kaddish pour l’enfant qui ne naîtra pas d’Imre Kertész.

Un homme, seul en scène, raconte : lui l’écrivain et l’autre le philosophe se promènent en forêt, vient une question « Avez-vous des enfants ? – Non », et à partir de ce non l’écrivain expose son passé, l’enfance, le camp, ses idées sur le monde, l’altérité, l’identité, la judéité…

Kaddish (prière des morts) est un récit philosophique qui se présente sous la forme d’un monologue dont les phrases forment des vagues, des balancements, ponctués de leitmotivs ; on a un peu de mal au début avec ce phrasé tortueux et torturé, mais cela passe quand arrive le coeur du sujet.

La pièce dure 2h sans entracte, c’est au Théatre Ouvert, petit théatre de la Cité Véron, impasse cachée du 18e entre les kebbabs et les sex shops du boulevard de Clichy, et pour les habitants du 18e c’est carrément pas cher, 13€, alors que pour les « étrangers » c’est 20€… De toute façon, comment peut-on décemment habiter hors du 18e ! 😎
plus d’infos sur Kaddish

Advertisements

Publié le 11 octobre 2005, dans films & Co, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Je l’ai vu aussi et je trouve que c’est une grande pièce même si
    ce n’en n’est pas une à l’origine; cela m’a réconcilié avec le
    théâtre. Un grand moment que j’ai partagé avec des gens que j’aime.
    A voir absolument si cela rejoue un jour. Le comédien aussi
    Chatelain est à suivre particulièrement.

%d blogueurs aiment cette page :