Archives du blog

on ne nait pas féministe, on le devient [2/2]

commander l'ouvrageIl est des livres qui servent de révélateurs. Parce qu’ils mettent des mots sur des situations vécues jusque là confusément et qu’ils leur donnent un sens. Pour Olympe ce fut La distinction de Bourdieu, me disait-elle un jour que nous étions attablées côte à côte. A son tour, le livre qu’elle vient d’écrire sous son véritable nom, « Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ? », pourrait appartenir à cette catégorie.

Vous vous demandez pourquoi, alors que l’égalité est inscrite dans la Constitution et dans la loi, que la société a changé depuis l’époque de votre grand-mère, vous avez l’impression d’être traitée différemment, d’être « moins égale que d’autres ». Pourquoi, alors que vous travaillez autant que votre conjoint, vous devez assumer plus de tâches domestiques. Pourquoi, alors que vous êtes compétente et sérieuse, on ne vous propose pas de promotion. Pourquoi, alors que les femmes font depuis longtemps des études supérieures de haut niveau, les milieux politiques et décisionnels sont majoritairement masculins. La réponse est là. Lire la suite

les syndicats, des colosses aux pieds d’argile ?

syndicatsYann se demande « si les blogueurs ne sont que de valeureux manifestants ou s’ils occupent des mandats syndicaux ou encore, s’ils sont affiliés à un syndicat ? »

D’abord je ne suis pas une « valeureuse manifestante »  : le hurlement du mégaphone au fond du boulevard, le flottement de la banderole sur la marée humaine, le rap foireux du « tous ensemble, tous… », l’odeur du lacrymo, ne me fond pas bander comme certains… Je ne suis pas sensible à l’esthétique de la manif. Et je ne suis pas fana des mouvements de foule. Lire la suite

un Dilbert pour le pont

Dilbert.com
Lire la suite

toi Jane, moi Tarzan

Ce qui me frappe quand je vais sur des blogs de femmes, c’est la récurrence du thème des tâches ménagères, dans les articles mais surtout dans les commentaires, avec le lot de lamentations qui vont avec. Les femmes se plaignent de faire le plus gros des tâches ménagères… mais elles le font. Comme s’il y avait une sorte de fatalité indépassable. On aurait pu penser que les choses avaient bougé plus que ça, en ce début de XXIe siècle.
Les femmes ont maintenant l’accès au monde du travail et l’égalité des droits en tant que citoyenne (je parle pour le monde occidental…) mais c’est un peu comme si cette égalité était en trompe-l’oeil, comme si certains « étaient plus égaux que d’autres », comme si le monde masculin avait concédé cette égalité tout en posant des limites : Lire la suite

sauver le travail

Qui n’a pas remarqué dans le monde du travail certaines dérives : une dérive gestionnaire qui fait passer des choix de système politique et économique pour des données naturelles auxquelles il faut s’adapter (la globalisation par exemple), une dérive psy qui oriente les salariés vers la « gestion du stress », niant la dimension organisation du travail et une dérive individualiste comme si le collectif n’existait plus.
Sur France 3 lundi soir, il y avait un documentaire intéressant, La mise à mort du travail, qui évoquait la souffrance au travail et décrivait les forces à l’œuvre. Lire la suite

l’Insee dans le vague

D’après un expert de l’Insee – inspecteur général honoraire de l’Insee et président de la commission de déontologie de la société française de statistique, excusez du peu – « il n’y a pas de vague de suicides à France Télécom ».

Explication :  Lire la suite

le bon management

Vue dans le métro , une pub pour un organisme de formation… qui semble s’adresser directement à l’encadrement de France Télécom ;-)

Lire la suite

le lundi au bureau

Dilbert.com
Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 858 autres abonnés