Archives du blog

laïcité : enfin une charte ?

Ça y est, le Ministère de l’Éducation Nationale met enfin en place une Charte de la laïcité "à l’école", c’est-à-dire en fait dans tous les établissements du 2nd degré, publics ou privés sous contrat. Cette charte qui sera affichée "de manière à être lisible par tous" et jointe au règlement intérieur, a pour vocation "de rappeler les règles qui nous permettent de vivre ensemble dans l’espace scolaire, mais surtout d’aider chacun à comprendre le sens de ces règles, à se les approprier et à les respecter" dit le ministre. Cette charte en 15 articles est donc avant tout un acte de pédagogie ; c’est la 2e en date après celle des services publics.

"Rappeler les règles" est en effet le terme juste puisque l’article 14 reprend la loi de 2004 interdisant les tenues ou signes religieux à l’école. D’autres articles plus novateurs élargissent le champs de la laïcité et rappellent que ce principe est une ouverture et un progrès : la construction d’un libre arbitre et d’une personnalité, la liberté de conscience, l’égalité filles-garçons… L’article 13 rappelle aussi que les règles de la république française – et donc de son école – sont au-dessus des règles religieuses.

Mais pour qui a été élève dans les années 70 ou 80, tous ces articles ont quelque chose d’ubuesque. Lire la suite

deux films à voir rapidement

Voici deux films à voir rapidement car ils ne resterons sans doute pas longtemps à l’affiche bien qu’ayant été primés au Festival de Cannes 2012 : l’un parce que c’est un film d’auteur, l’autre parce que c’est un documentaire.

"Au-delà des collines" du roumain Mongiu, c’est l’histoire de 2 filles, l’une qui est entrée dans un monastère, l’autre qui vient la chercher. A partir de cette intrigue, le drame se noue l’air de rien autour de plusieurs thèmes : l’amour, le sacrifice, l’abandon et surtout comment des êtres bons finissent par faire le mal sans même sans rendre compte, par pur dogmatisme. Ce film est d’abord une critique de tous les dogmatismes, religieux mais aussi politique – et pourquoi pas psychanalytique – ou autre dès lors que l’on quitte l’univers de la connaissance – qui est toujours en mouvement – et que l’on bascule dans celui de la croyance – qui se veut immuable. Mais cette critique est en demi-teinte car c’est aussi une critique en creux de l’absence de contre-pouvoirs. Lire la suite

le courage à nu

En Egypte, une blogueuse ose poser nue sur son blog pour défendre la liberté d’expression.  Ses photos sont simples, sans grand artifice, comme celles d’un chat ou d’un arbre, nus eux aussi. Il y a aussi des dessins, des photos d’art et un photo-montage où elle pose devant "La liberté guidant le peuple" de Delacroix.
Le message est clair…
Bien sûr la nudité humaine n’a pas le même sens que la nudité animale et l’on ne se promène pas nu dans la rue, mais la nudité a ses espaces et elle fait partie de la liberté artistique.
En guise de manifeste, elle déclare : Lire la suite

je n’ai pas peur du pape

Ne me demandez pas pourquoi j’ai choisi ce titre, je ne sais pas, ça m’est venu comme ça…
Peut-être parce qu’avec toutes ces affaires de pédophilie mise en avant dans les médias j’ai l’impression qu’on tire sur une ambulance. Peut-être à cause de la photo trafiquée chez CC qui m’a taguée – comme Falconhill d’ailleurs – sur une chaîne hautement politico-religieuse initiée par Disparitus, chaîne  à laquelle je réponds volontiers :

1. Voteriez vous pour Dieu s’il se présentait à la présidentielle ? Lire la suite

homophilie et pédosexualité

Le secrétaire d’Etat du Vatican a essayé maladroitement d’expliquer les affaires de pédophilie dans le clergé catholique et cela a donné ceci :

"De nombreux psychologues et psychiatres ont démontré qu’il n’y avait aucun lien entre le célibat et la pédophilie et beaucoup d’autres, m’a-t-on dit récemment, qu’il y avait une relation entre l’homosexualité et la pédophilie. [...] Cette pathologie touche toutes les catégories de gens, et les prêtres à un moindre degré si l’on regarde les pourcentages." (source : Le Monde, 12-04-2010)

On aimerait savoir qui sont ces psychologues et psychiatres "nombreux" et "beaucoup" à faire ces démonstrations, et aussi ce "on" qui lui a dit récemment… Cette formulation a un petit coté c’est le cousin du mari de ma voisine qui m’a dit queLire la suite

Agora

AgoraHier j’ai vu Agora, dernier film d’Amenabar. L’action se passe en Egypte à Alexandrie, au IVe siècle après JC. Ça a la saveur du péplum (reconstitution de la cité antique, pléthore de figurants, toges et colonnades…) mais ce n’est pas que cela, c’est plutôt un péplum à texte. Et un film puissant qui vous prend pendant deux heures. Lire la suite

pour lutter contre la burqa…

… il faut accepter le voile ! Voilà en gros le contenu d’un article en faveur du voile ou foulard islamique paru dans Le Monde !

Il y est question de « l’hyper-intégrisme » et de « l’hyper-fondamentalisme islamique », notions qui font passer de fait l’intégrisme et le fondamentalisme pour d’inoffensives idéologies tout à fait acceptables… A quand l’ultra-hyper-fondamentalisme ? Bien sûr il faut lutter contre elles, mais pour cela il faut légitimer le voile qui a été injustement délégitimé par la loi de 2004 sur les signes religieux à l’école. Car le voile n’est pas « l’expression d’un système patriarcal, le signe d’un fondamentalisme » non, le voile est « une affirmation de soi », un symbole religieux individuel ! On se demande bien pourquoi alors les islamistes et autres théocrates s’empressent de voiler les femmes en masse dès qu’ils sont au pouvoir… Effet de mode sans doute… Lire la suite

burqa ci, burqa ça…

nue sous la burqaDévalorisation et oppression des femmes, revendication religieuse, politico-religieuse ou identitaire, dérive sectaire… le phénomène des "voiles intégraux" révèle peu à peu ses différentes facettes que la commission d’enquête ne manquera pas de lister et d’analyser. C’est tout son intérêt. Bien sûr le CFCM est contre la création d’une commission… Passons.

Entre volonté de défendre les femmes d’un coté sans attenter aux libertés individuelles et volonté de lutter contre un intégrisme sans montrer du doigt l’islam, la marge de manoeuvre est étroite. Et pourtant, la politique de l’autruche n’est pas une solution. Comme je l’ai déjà dit chez Nicolas, ce n’est pas parce que l’obscurantisme ou l’intégrisme sont exotiques et viennent d’ailleurs qu’ils sont plus acceptables. Le cas des voilées volontaires – notamment converties – que les médias mettent en avant, contient peut-être la solution car il met l’accent sur l’aspect sectaire du phénomène.

Comme le dit très justement un commentateur chez l’Hérétique : Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 824 autres abonnés