Archives du blog

les impôts à Paris : désintox 2

Nathalie Kosciusko-Morisset a parlé un peu vite d’une hausse de 40% d’impôts locaux à Paris depuis deux mandats socialistes. Bien lui en a pris ! Car ainsi l’émission d’Arte 28 minutes s’est fendue d’une vidéo Désintox (voir ci-dessous). Et cette vidéo est bigrement intéressante.

On y apprend que depuis 2001 – arrivée de Delanöé à la mairie – la taxe d’habitation a augmenté de 20% et la taxe foncière de 70%. Ce qui est pire que l’annonce de NKM ! Lire la suite

en mars un MDB très politique

Oyez gentes dames !
Le prochain MDB aura lieu le jeudi 29 mars à partir de 19h au Café Livre, 10 rue Saint-Martin, au même endroit que son bel anniversaire se dérouloit, au pied de la tour Saint-Jacques (métro Châtelet ou Hôtel de ville). Vous trouverez toute indication détaillée dans cette ancienne missive. N’oubliez pas d’apposer votre seing pour signaler votre présence.

Point besoin de vous appareiller outre mesure, même si la dame Anne Hidalgo, viendra deviser avec nous de choses publiques et autres billevesées, entre 19h et 20h30.

Je ne sais si la belle Anne, première adjointe du bourgmestre, prendra jambes à son coup pour gravir la tour et voir venir, mais nul besoin nous n’aurons d’en faire autant pour lui répondre : nous ne voyons rien, que l’élection qui poudroie et la campagne qui verdoie…

faute remboursée à moitié pardonnée

Chirac DelanoëJe vais être honnête, en tant que contribuable parisien j’approuve le protocole d’indemnisation de la Ville de Paris par Jacques Chirac et l’UMP, à hauteur du préjudice subi – 21 emplois fictifs payés entre 1992 et 1995 pour le cabinet du maire de Paris – soit 2,2 millions d’Euros ; en vertu de ce protocole la ville de Paris renoncera à se porter partie civile au procès de Chirac en 2011.

Certains crient au scandale comme s’il n’y avait pas eu d’action en justice. Mais c’est bien parce qu’il y a eu plainte et procédures depuis 2001 qu’on en arrive là aujourd’hui, à savoir que l’accusé reconnait implicitement les faits et rembourse la victime, comme le rappelle Delanoë dans une tribune du Monde (27-09-2010) : Lire la suite

le pape a changé d’avis !

Il s’avère en cette rentrée 2010, que le pape, pour des raisons de pragmatisme pur et dur, a changé d’avis sur les préservatifs. Il a su prendre en compte les remontées des expériences de terrain et adapter ses consignes.
Vous en doutez ? Vous êtes sceptiques ? Vous avez tort.
Voici la preuve en photo, dans notre bonne ville de Paris : Lire la suite

18e, Goutte d’or : ce sont les habitants qui en parlent le mieux

18eLe 18e est un arrondissement que j’aime beaucoup car c’est une sorte de ville dans la ville où l’on peut tout faire sans avoir à en sortir, notamment le week-end : faire son marché, lire dans un jardin, aller au ciné ou au théâtre, visiter des ateliers d’artistes, prendre un verre ou grignoter au bistrot, se balader dans des rues pittoresques – on y tourne d’ailleurs souvent des films pour leur coté très parigot – et bien sûr monter sur la butte ou même fêter les vendanges.

Mais comme toute ville, le 18e a ses quartiers chics, ses quartiers bobos et ses zones délaissées. En témoignent les prix de l’immobilier au m² : Lire la suite

le 18ème en force !

Les vieux c’est plus ce que c’était… surtout dans le 18e arrondissement !
Sans doute l’effet du facteur tout proche… Besancenot sors de ce corps !

Lire la suite

le succès de Delanoë

Certains s’étonnent du succès de la gauche à Paris, qui avec près de 42 % des suffrages exprimés est dotée d’une avance confortable, notamment dans les arrondissements de l’Est où les prix des logements ont beaucoup augmenté et tendent à  rattraper le reste de la capitale. On peut multiplier les analyses sociologiques du vote en évoquant par exemple la « boboisation » (version gauchisante de la gentryfication) de ces arrondissements, on peut y voir aussi comme dans d’autres villes une perte de vitesse du gouvernement Sarkozy, mais il y a peut-être une explication toute simple : Lire la suite

ça c’est Paris !

Bon ! Reprenons un peu le fil du blog, avec quelque chose de lèger…
Il y a une expo à ne pas rater ces temps-ci : l’expo « Paris en couleurs » à l’Hôtel de Ville.
Outre les photos d’artistes (Ernst Haas ou Martin Parr), le plus intéressant ce sont les photos « historiques ». Parmi celles-ci les photos des années 40-50 et surtout les autochromes du début du XXe siècle. Il s’en dégage une impression de proximité et d’aisance. A l’opposé de l’étrangeté et du misérabilisme du noir et blanc, auquel nous sommes habitués pour cette époque lointaine… Il y a aussi les premiers films couleurs des années 20 qui nous plongent au coeur d’une circulation auto trépidante. Vraiment étonnant ! Avec la couleur tout devient si proche, à un siècle de distance pourtant… Telle cette photo des Tuileries dont les nuages gris vibrent du dernier orage de septembre… Courez-y vite, il reste un mois.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 843 autres abonnés