Archives du blog

la bande à Gaza

Le conflit israélo-palestien a repris de manière intense, suite à l’enlèvement et à l’assassinat de trois israéliens. Une fois de plus. Ce qui n’a rien d’étonnant pour un conflit qui dure depuis 1967 voir 1948 (voir la vidéo "comprendre le conflit par les cartes"). Comme souvent des manifestations "pro-palestiniennes" ont lieu. Classique. Ce qui est nouveau, c’est que des organisations (dont le NPA de Besancenot) ont bravé une interdiction de manifester et que cela s’est soldé par des violences clairement antisémites à Barbés et à Sarcelles, avec des attaques de commerces tenus par des juifs.

Certains y voient un lien avec l’interdiction, mais seules quelques manifestations ont été interdites en région parisienne, suite aux débordements des précédentes, alors qu’en province il n’y a pas eu de problèmes. D’autres y voient une spécificité française, mais le même genre de débordements a eu lieu à Bruxelles : "Des cris « mort aux juifs » ont été entendus tand is qu’un jeune, désigné comme « juif » par des vociférateurs, se faisait poursuivre. La police a fait fermer la station de métro « Gare centrale » [...] La foule était essentiellement composée de femmes, d’enfants et d’hommes issus de l’immigration. Du haut d’une camionnette, le caractère« politique » de la manifestation avait été rappelé par des organisateurs, sans toutefois empêcher que fusent des « Allah Akbar »." (Le soir, 19/07/2014).

La cause principale est ailleurs, Lire la suite

signez pour la laïcité

En matière de laïcité, comme le dit le journal Marianne "Il y a urgence !  Les politiques se sont trop longtemps défaussés sur les juges, comme le montre l’interminable feuilleton de la crèche Baby-Loup" . D’ailleurs la plaignante, qui voulait travailler voilée dans une crèche (bonjour le modèle féminin…), porte maintenant l’affaire devant la juridiction européenne. Cet acharnement à vouloir faire plier l’association qui l’emploie et la république française montre bien qu’il s’agit là d’un combat politique.

Il est donc grand temps de placer le sujet au niveau politique et de prendre le voile pour ce qu’il est : l’emblème d’une cause politique intégriste, d’un projet totalitaire qui se base sur une religion et qui prend prétexte de la liberté religieuse pour avancer. Dans tous les pays où l’islamisme triomphe, le premier acte politique est d’exiger que les femmes soit voilées. Porter le voile aujourd’hui dans un pays libre, qu’on le veuille ou non dans son for intérieur, ce n’est pas que de la religion, c’est de la politique, c’est manifester son adhésion à ce type de projet.

"Il importe désormais de refuser l’hypocrisie fondée sur le prétexte de la liberté religieuse et de définir enfin le voile des femmes comme une atteinte aux libertés et à la dignité humaine" dit le journal Marianne. Je plussoie.

Voilà pourquoi j’ai signé l’appel ou pétition publié sur Marianne : "Laïcité, il est temps de se ressaisir !"  On peut retrouver l’appel sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/AppelDeMarianne

 

 

 

 

liberté d’expression, c’est un marocain qui en parle le mieux

Dans le gloubli-goulba ambiant, il y a quand même des gens qui ont les idées claires et qui savent le dire simplement, contrairement à ceux qui noient le poisson, pratiquent la langue de bois, avancent masqués ou sont tout simplement perdus.
Jean Glavany par exemple, qui hier dans l’émission "Ça vous regarde" sur LCP disait à peu près ceci :
"les problèmes ce n’est pas Charlie-Hebdo qui les créent, voyons !". D’autant que le numéro du journal en question était un numéro habituel qui réagissait à l’actualité des manifestations contre le film anti-islam.

Il y a aussi un éditorialiste marocain dont l’article est paru dans Courrier International. Il y rappelle quelques éléments essentiels : Lire la suite

les islamistes ne sont pas dangereux…

Charlie Hebdo film anti-islamOui, les islamistes ne sont pas dangereux !
Ce sont leurs "idiots utiles" qui le sont.

Entendons-nous bien. Les islamistes sont dangereux de par leur idéologie et surtout leurs méthodes (destructions de patrimoine, attentats, assassinats, manifestations violentes…). Mais ça, c’est à peu près clair et facilement repérable. Ils jouent leur jeu, avancent leurs pions, repoussent les limites, pour arriver à leurs fins.
Bref ils font la guerre.
Ce qui à mon avis est tout aussi dangereux car plus sournois, c’est le fait de manquer de fermeté et de clarté quand il s’agit de défendre, face à eux, les valeurs fondamentales de la démocratie, de la République, bref de l’esprit des lumières. Lire la suite

en mai dessine Mahomet

Ce pourrait être un nouvel adage mondial qui remplacerait le fameux "en mai fait ce qu’il te plait"… En tous cas c’est ce qui s’est passé hier puisqu’un groupe Facebook a organisé un "Everybody Draw Mahommed Day !". Groupe qui a attiré plus de 100 000 personnes et qui a provoqué la colère du Pakistan : celui-ci a fait bloquer l’accès à Facebook et Youtube sur son territoire. Un blog du même nom a même été créé pour l’occasion.

Mais depuis, ces pages ont été supprimées, comme vous pouvez le voir si vous avez cliqué sur les liens. Puissant le bougre de M… [censuré], plus que Jésus ou le pape en tous cas dont les caricatures diverses trainent inlassablement sur le web. Il faut dire que personne n’a envie de se prendre un 747 dans le bureau. Y’a des faits comme ça qui sont, comment dire, dissuasifs…

D’où vient l’idée de cette journée ?  Lire la suite

osez la laïcité

La semaine dernière je suis allée à la rencontre organisée par Osez le féminisme avec Caroline Fourest sur le thème "féminisme et laïcité". La salle des mariages de la mairie du 14e était pleine à craquer et l’intervenante aussi belle qu’en photo – bon je sais, ce n’est pas correct de commencer par une remarque sur le physique, mais comme c’est vrai… Olympe si tu me lis, pardonne-moi…

Pour exposer ses analyses, CF a choisi de commencer par une présentation historique du mouvement Pro-Choix dont la revue a été fondée en 1997 – angle temporel intéressant car il permet de comprendre comment certains positionnements idéologiques se sont mis en place.
Au début tout ce monde de gauche, jusqu’à l’extrême-gauche et les anarchistes, se rassemblait pour combattre l’extrême-droite et l’intégrisme catholique, le racisme, le sexisme et l’homophobie, même si dans les débats ces deux derniers combats semblaient moins évidents, les valeurs d’un patriarcat millénaire étant bien ancrées dans la tête de certains. Lire la suite

pour lutter contre la burqa…

… il faut accepter le voile ! Voilà en gros le contenu d’un article en faveur du voile ou foulard islamique paru dans Le Monde !

Il y est question de « l’hyper-intégrisme » et de « l’hyper-fondamentalisme islamique », notions qui font passer de fait l’intégrisme et le fondamentalisme pour d’inoffensives idéologies tout à fait acceptables… A quand l’ultra-hyper-fondamentalisme ? Bien sûr il faut lutter contre elles, mais pour cela il faut légitimer le voile qui a été injustement délégitimé par la loi de 2004 sur les signes religieux à l’école. Car le voile n’est pas « l’expression d’un système patriarcal, le signe d’un fondamentalisme » non, le voile est « une affirmation de soi », un symbole religieux individuel ! On se demande bien pourquoi alors les islamistes et autres théocrates s’empressent de voiler les femmes en masse dès qu’ils sont au pouvoir… Effet de mode sans doute… Lire la suite

histoire dans le 93

Lu chez le privilégié, un passage qui en dit long sur l’univers mental de certains jeunes du 93. Une sorte de lecture du monde en creux [c'est moi qui rehausse en gras] :

« Lorsqu’ arrive les quelques minutes que nous consacrons en terminale générale à l’islamisme, il y a un argument que les élèves tangents sur cette question nous ressortent régulièrement : "oui, mais, Monsieur, il y a des élections en Iran."
De nombreux élèves s’accrochent à ces élections pour croire que l’islamisme n’est pas une idéologie totalitaire.
[…] J’espère que nos jeunes, ici, tentés par l’islamisme, comprendront qu’ils soutiennent, de fait, une idéologie qui ne peut leur apporter la liberté et la démocratie. On peut prôner une idéologie totalitaire en démocratie, mais qu’on en soit au moins conscient. »

Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 825 autres abonnés