Archives du blog

le 8 mars toute l’année (en vrai)

8marstoutelanneePour lancer son site « le 8 mars c’est toute l’année », le Ministère des droits des femmes avait organisé, le jeudi 7 mars à la Cité des sciences, une soirée de lancement à laquelle mes camarades blogueuses et blogueurs étions conviés. Nous étions coté presse dont les rangs se sont nettement clairsemés après le discours inaugural du Président de la République. Très bon discours d’ailleurs.
Ensuite, témoignages (en direct ou en vidéos), interviews, sketchs et musique se sont succédés, mêlant sérieux et divertissement, avec pour fil rouge les droits des femmes bien sûr. Cette alternance bien rythmée a rendu la soirée à la fois intéressante et agréable. Quant on sait que le Ministère des droits des femmes a tout organisé lui-même (restrictions budgétaires obligent), je dis chapeau !

Outre le témoignage du père de Malala qui était émouvant, ce qui m’a le plus intéressée ce sont les interviews en direct de Françoise Héritier et de Liliane Kandel. Lire la suite

rions un peu avec des caricatures

Comme Melclalex le propose opportunément – « publions nous aussi des caricatures » – et comme il y a longtemps que je n’ai pas fait de revue de presse en images , voici ci-dessous quelques dessins qui me font rire ou sourire. Certains sur des sujets généraux, d’autres sur « l’affaire » qui déclenche une véritable hystérie.
On peut, comme Charb, se demander pourquoi d’ailleurs… Les caricatures de Charlie-Hebdo sur les intégristes cathos ne déclenchent pas une telle panique ni tant d’appels à « la responsabilité », à « ne pas jeter de l’huile sur le feu »… Ah bon ? Parce qu’il y a un feu ? Serait-ce que l’intégrisme musulman serait plus dangereux et plus menaçant que les autres ? Serait-ce que cet intégrisme progresserait en France ? Les bras m’en tombent… Lire la suite

Hollande : c’est pas gagné

Il ne faudrait pas se réjouir trop vite : virer en tête au 1er tour ne garantit pas que l’on franchisse la ligne finale en premier. Il y a eu des précédents.

Certes, le candidat sortant n’est pas en tête, mais l’écart est faible : 28,6 % pour Hollande et 27,2 % pour Sarkozy cela ne fait que 1,4 point ! Certes 73 % des électeurs ont voté « contre Sarkozy » comme dit Sarkofrance, mais au second tour toutes les cartes sont rebattues. Chaque électeur a le choix entre quatre possibilités : abstention, vote blanc et l’un ou l’autre des candidats. Tout va donc dépendre du report de voix et de l’abstention, de l’abstention de ceux qui ont voté au 1er tour et/ou du vote de ceux qui se sont abstenus au 1er tour. Lire la suite

l’écho lointain de la campagne

Avec les primaires socialistes, le débat d’idées était bien lancé, ça fusait de toute part et c’était vivifiant. Puis la campagne présidentielle a commencé tambour battant sur la dette, la fiscalité, les classes moyennes. Certains débats, comme le débat Hollande-Jupé, devenaient même très techniques tant les participants se comportaient comme s’ils étaient dans une réunion interministérielle.

Et puis le temps a passé. Les évènements dramatiques de Toulouse et Montauban ont accaparé les médias. Et la campagne s’est égarée dans des sujets de détail : le permis de conduire ou la date de versement des pensions de retraite. Avec le lancement de la campagne officielle, les débats se font rares. Les clips de campagne su succèdent, les candidats sont interviewés individuellement et seuls les petits candidats ou les seconds couteaux participent à des débats. Lire la suite

MDB : Hidalgo à la rencontre des blogueuses

Jeudi dernier, Hidalgo est venu au MDB à la rencontre des blogueuses et/ou twitteuses. Ce qui ma tout de suite frappé chez cette femme politique c’est sa simplicité. Simplicité qui a permis que les discussions se déroulent tout naturellement, sans gêne ni affectation. Plusieurs sujets ont été abordés :

- Twitter, réseau où elle est présente avec le compte @anne_hidalgo : y alternent les twits de son équipe et ceux qu’elle écrit elle-même, en ayant comme règle de ne pas twiter n’importe quoi et de garder un style de femme publique. [Ça évite en effet de tomber dans la dérive à la Morano...] Pour elle c’est un moyen de faire connaitre l’activité des politiques mais aussi de rendre les citoyens acteurs. Lire la suite

l’art du politique est-il l’art de la guerre ?

Depuis quelques temps, les sondages que tout le monde dénigre mais que tout le monde cite et surtout consulte telle La Pythie, signalent la montée en puissance de Mélenchon dans les intentions de vote au 1er tour : il deviendrait le 4e homme devant Bayrou, voire le 3e devant Marine Le Pen.

Alors, dans l’entourage de Hollande, les « stratèges » se posent des questions. Certains pensent à une « annonce surprise », d’autres veulent garder la cohérence… Une annonce surprise ?! Laquelle ? Déjà que la tranche d’impôt à 75% arrivait comme un cheveu sur la soupe ! Nicolas, lui conseille de garder la même stratégie : garder un style présidentiel et ne pas trop se gauchiser pour ne pas perdre des voix sur sa droite. C’est sûr, les voix de Mélenchon sont acquises au 2nd tour, alors que les voix du centre le sont moins… Sarkozy de son coté surfe sur l’actualité et persiste dans sa technique éculée « un drame, une loi »…  Lire la suite

l’impôt se consomme en tranches

Lundi dernier sur TF1, Hollande a créé la surprise en proposant de créer une tranche supplémentaire d’impôt sur le revenu à 75%. Cette proposition a fait beaucoup parler, dont des gens qui manifestement n’y comprennent pas grand chose et confondent taux marginal et taux global, dont des footballeurs qui ont peur pour leurs sous. Mais pour ces derniers, comme dirait Mélenchon « qu’ils s’en aillent tous ! » : les clubs prendront des joueurs moins chers qui ,si ça se trouvent, joueront aussi bien.

Rappelons donc qu’en France l’impôt est progressif par tranches : sur une tranche donnée de revenus tout le monde paye le même pourcentage ; bien évidemment au final tout le monde ne paye pas la même quantité d’impôt puisque tout le monde n’arrive pas au même niveau de revenus.

La situation actuelle – 5 tranches – est la suivante (source : impots.gouv.fr) : Lire la suite

Sarkozy, c’est fini : les signes qui ne trompent pas

D’aucuns passent leur temps à décortiquer les sondages, comparer les élections, multiplier les projections savantes pour essayer de prévoir au millimètre près le futur vote. Exercices laborieux et chronophages, pétris d’algorithmes et d’incertitudes. Alors qu’il suffit d’observer certains signes avant-coureurs qui ne trompent pas : les rats. Quand les rats quittent le navire, c’est qu’il coule ! C’est pas Costa qui dira le contraire…

Ainsi cet ancien conseiller éducation de Sarkozy (2007-2009) qui se fend d’une tribune dans Le Monde pour clamer : « Après deux ans auprès du président Sarkozy, pourquoi je voterai Hollande ». Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 858 autres abonnés