Archives du blog

faute remboursée à moitié pardonnée

Chirac DelanoëJe vais être honnête, en tant que contribuable parisien j’approuve le protocole d’indemnisation de la Ville de Paris par Jacques Chirac et l’UMP, à hauteur du préjudice subi – 21 emplois fictifs payés entre 1992 et 1995 pour le cabinet du maire de Paris – soit 2,2 millions d’Euros ; en vertu de ce protocole la ville de Paris renoncera à se porter partie civile au procès de Chirac en 2011.

Certains crient au scandale comme s’il n’y avait pas eu d’action en justice. Mais c’est bien parce qu’il y a eu plainte et procédures depuis 2001 qu’on en arrive là aujourd’hui, à savoir que l’accusé reconnait implicitement les faits et rembourse la victime, comme le rappelle Delanoë dans une tribune du Monde (27-09-2010) : Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 832 autres abonnés