Archives de Catégorie: mots

les réseaux sociaux pour les nuls… et la vie aussi

Souvent quelques mots et un peu d’humour sont plus efficaces que de longs discours. Ainsi ces quelques lignes mises en images trouvées sur le web.

La première, au travers d’exemples de phrases, sert à expliquer les différences entre les réseaux sociaux les plus connus :

réseaux sociaux
Lire la suite

trop de phobie tue la phobie

Pour avoir comparé Merkel à Bismark et avoir parlé de « nationalisme et de dicktats allemands », Montebourg s’est attiré les foudres de certains journalistes et surtout de la droite gouvernementale qui s’est empressée de crier à la germanophobie ! Rien que ça !
L’utilisation de ce terme, qui fait référence à un sentiment d’hostilité ou de haine à l’égard des Allemands, est exagérée. Je ne pense pas que cela corresponde à l’état d’esprit de Montebourg dont les propos étaient surtout déplacés, mal venus… et peu pertinents.
En effet, à l’heure où la situation économique en Europe est grave, il est très maladroit de faire référence à une période marquée par l’hostilité franco-allemande. Et ce d’autant plus que le gouvernement allemand actuel n’est sans doute pas mû par une volonté de domination ; à l’inverse, le fait que l’Allemagne soit économiquement en position de force peut générer l’hostilité

Bref, ce pavé dans la marre n’a pas manqué de faire violemment réagir les twitteurs et blogueurs de gauche, quitte à se lancer dans un concours de « qui est le plus germanophobe » !
Et voilà, une nouvelle polémique est lancée. Lire la suite

osez madame !

L’association « Osez le féminisme » a le chic pour déclencher des polémiques qui font du buzz. A croire que ses militantes ont le don d’appuyer sur des talons d’Achille, des sujets qui ont l’air de rien, de détails, mais qui renvoient à un ensemble plus vaste et qui s’avèrent très douloureux.
Cette fois-ci la campagne s’appelle « Mademoiselle, la case en trop ! » Et du coup le hashtag #mademoiselle fait un tabac sur Twitter : 2e place des tendances en France, au dessus de #grève !

Exactement de la même manière que pour la campagne Osez le clitoris, les réactions les plus virulentes viennent de femmes et les arguments avancés sont proches : « c’est pas important », « n’y-a-t-il pas de combat plus essentiel », « et pendant ce temps dans la corne de l’Afrique ou en Arabie Saoudite… », etc. Certaines se sentent même attaquées dans leur droit de se faire appeler « mademoiselle ». Que leur dire ? Lire la suite

le mariage homosexuel, ça n’existe pas

Que ce soit à propos du vote négatif de l’Assemblée Nationale ou à propos du vote positif du sénat de New York, on entend parler partout de « mariage homosexuel » ou, de façon plus restrictive, de « mariage gay ».  Or ce terme porte à confusion car il donne l’impression qu’il s’agit d’accorder un droit particulier à une communauté… alors que c’est exactement l’inverse : il s’agit d’ouvrir le mariage déjà existant aux couples homosexuels c’est-à-dire, comme le reprend le slogan de la Gay Pride – oups… Marche des fiertés plutôt – d’aller dans le sens de l’égalité des droits. Lire la suite

jusqu’où le cliché va-t-il se fourrer…

C’est fou la force d’un cliché, surtout quand il est ancien. Il s’insinue partout et contamine même le langage de ceux qui luttent contre lui, à leur insu ou « à l’insu de leur plein gré » comme on dit dans la pédale… Cette force d’inertie du cliché, qui reste là malgré les progrès de la connaissance, m’a toujours profondément étonné.
Ainsi dans un billet d’Olympe – que l’on ne peut soupçonner de se soumettre aux antiennes de la domination masculine – trouve-t-on la phrase suivante : « à Copenhague les femmes peuvent photographier leur vagin » ! Lire la suite

le 15 mai : quelle catastrophe ?

Depuis hier, l’affaire DSK tourne en boucle sur les chaînes d’infos et occupe l’essentiel des JT. Éditions spéciales, analystes politiques réquisitionnés pour l’occasion, journalistes dépêchés en urgence à New-York (manifestement le cas de Marie Drucker pour France 2), interviews de personnalités politiques, suivi minute par minute de l’affaire. Il faut dire que tous les ingrédients du bon thriller sont en place : pouvoir, argent, sexe. Comme si Hollywood était dépassé par la réalité.
Certes, l’affaire est grave pour les personnes impliquées, pour le parti socialiste à un an des présidentielles, pour le FMI et surtout les pays en crise dont il s’occupe, la Grèce notamment. Mais à quel point ? Au point de parler de séisme ou de tsunami politique comme l’ont fait certains médias ? Ainsi i-TéléFrance 24, Le Nouvel Obs avec « DSK : le séisme » ou Le Post avec cet article – supprimé depuis mais dont il reste la trace [merci Google...] :  http://www.lepost.fr/article/2011/05/15/2495015_dsk-tsunami-politique-majeur.html

Deux mois après le tsunami qui a provoqué des milliers de morts et une catastrophe nucléaire au Japon, ces choix sémantiques sont déplacés et choquants. Lire la suite

madame ou mademoiselle… encore ?

Quand on est fonctionnaire, on est sollicité pour représenter l’administration au sein des commissions de révision des listes électorales. Jusque là rien que de très normal. Mais quand on consulte le formulaire de candidature, on ouvre des yeux ronds comme des billes : on peut y lire les mentions de « mademoiselle » et de « nom de jeune fille » !

Quand l’administration, les services publics mais aussi les banques et autres organismes se mettront-ils en conformité avec la loi ? C’est vrai que modifier un document pdf c’est compliqué : il faut ouvrir le document original sous Word et refaire une export en pdf. Ne parlons pas de modifier les bases de données, insurmontable… Lire la suite

demain peut-être

Il est 23 heures 30 et il me reste une demi-heure pour vous signaler que c’est la journée mondiale de la procrastination… ce que je viens de découvrir… et puisqu’il y a une journée mondiale pour tout…
Si vous ne savez pas ce que c’est, tout est expliqué avec humour dans la vidéo ci-dessous que j’ai trouvée – via Otir – sur le blog d’Ithaque qui décrit largement le phénomène. Il y a aussi Wikipédia qui donne la définition suivante : Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 858 autres abonnés