les impôts à Paris : désintox 2

Nathalie Kosciusko-Morisset a parlé un peu vite d’une hausse de 40% d’impôts locaux à Paris depuis deux mandats socialistes. Bien lui en a pris ! Car ainsi l’émission d’Arte 28 minutes s’est fendue d’une vidéo Désintox (voir ci-dessous). Et cette vidéo est bigrement intéressante.

On y apprend que depuis 2001 – arrivée de Delanöé à la mairie – la taxe d’habitation a augmenté de 20% et la taxe foncière de 70%. Ce qui est pire que l’annonce de NKM !

Mon cas personnel confirme peu ou prou cela : depuis 2004 – date depuis laquelle j’habite le même appartement dans un arrondissement "populaire" de la capitale – la taxe d’habitation a augmenté de 40,4% et la taxe foncière de 64,3%, ce qui est beaucoup (voir tableau ci-dessous).

L’évolution des augmentations annuelles est aussi très intéressante ; si elles se situent en général entre 2% et 4% par an, trois années font exception à la règle : 2008 (augmentation < 2%), 2009 (très forte augmentation) et 2010 (augmentation > 8%). On se rappellera que 2008 était une année de fin de mandat et d’élection tandis que 2009 et 2010 correspondaient au début du mandat…

taxes-paris

Les impôts locaux comportent aussi une part départementale et régionale, mais j’espère que la nouvelle maire  – puisque ce sera une femme sauf transformation inattendue – optera pour la modération fiscale et ne tombera pas dans la manip facile qui consiste à augmenter fortement les taxes en début de mandat… A bon entendeur.

About these ads

Publié le 2 octobre 2013, dans politique et société, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 commentaire.

  1. "Le taux reste le 2eme plus faible parmi les 50 plus grandes villes de France".
    Vraiment les Français ou qu’ils habitent aiment se plaindre.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 834 autres abonnés