Hollande : c’est pas gagné

Il ne faudrait pas se réjouir trop vite : virer en tête au 1er tour ne garantit pas que l’on franchisse la ligne finale en premier. Il y a eu des précédents.

Certes, le candidat sortant n’est pas en tête, mais l’écart est faible : 28,6 % pour Hollande et 27,2 % pour Sarkozy cela ne fait que 1,4 point ! Certes 73 % des électeurs ont voté "contre Sarkozy" comme dit Sarkofrance, mais au second tour toutes les cartes sont rebattues. Chaque électeur a le choix entre quatre possibilités : abstention, vote blanc et l’un ou l’autre des candidats. Tout va donc dépendre du report de voix et de l’abstention, de l’abstention de ceux qui ont voté au 1er tour et/ou du vote de ceux qui se sont abstenus au 1er tour.

Avec un Front de Gauche à 11,1 %, Bayrou à 9,1 %, Joly à 2,3 % et l’extrême-gauche à 1,8 %, j’ai un peu l’impression que le vote "utile" de la gauche et du centre en faveur de Hollande a déjà fonctionné. Et avec 18 % le Front National s’installe comme la troisième force politique du pays !
Je suis d’accord avec Yann quand il dit que ce n’est pas seulement parce que Sarkozy a flirté avec les idées du FN que celui-ci est si haut aujourd’hui. A l’inverse, c’est parce que Sarkozy avait détourné du FN des électeurs en 2007 que le FN avait baissé. Les déçus du Sarkozysme sont retournés à leurs premières amours.  Marine Le Pen a recueilli 6,4 millions de voix soit plus que son père au 1er tour de 2002 (4,8 M de voix et 16,8 % des suffrages exprimés).  Il y a donc manifestement adhésion à certaines idées ou préoccupations du FN et pas seulement vote protestataire. Les législatives seront un bon test à ce niveau.

Les électeurs du FN vont donc peser autant au 2nd tour que les électeurs du Modem et du Front de Gauche réunis ! Jean-François Copé l’a bien compris qui a attaqué, dès hier soir sur France 2, Martine Aubry sur les sujets sensibles, points faibles du PS : la proposition de vote des étrangers aux élections locales dans le programme de Hollande et le fait que les députés PS (sauf exception) n’ont pas voté la loi contre le voile intégral.

La Fondapol a fait un simulateur de report des voix du 1er au 2nd tour. Eric Dupin a fait une simulation "pessimiste" : dans son hypothèse 60 % des voix du FN se reporterait sur Sarkozy, 10 % sur Hollande et 30 % s’abstiendrait. Il en déduit que dans tous les cas Hollande l’emporterait. J’en déduit au contraire que cela pourrait être serré si en l’espace de 15 jours Sarkozy arrivait à convaincre ces électeurs de voter pour lui… Tout dépendra alors de la stratégie de Marine Le Pen qui pourrait demander à ses électeurs de s’abstenir pour devenir un parti d’opposition majeur après les législatives…

Vous pouvez faire votre propre simulation sur http://www.fondapol.org/qui-en-2012/simulateur-de-vote/

Publié le 23 avril 2012, dans politique et société, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. mirabelle14

    sauf que l’intérêt bien compris de MLP est d’exploser l’UMP et donc de faire en sorte que le président ne soit pas reconduit ! cqfd !

  2. L’outil de simulation est parfait, je comptais m’en faire un. Perso je pense aussi que Hollande va l’emporter.

  3. ValLeNain

    Je plussoie Vlad, très bon le simulateur !

  4. et toi Polluxe tu votes quoi?

  5. @ mirabelle14 : oui tout à fait, mais pas sûr que ses électeurs suivent ses consignes…

    @ romain : Hollande bien sûr comme au 1er tour ; cela me parait le seul choix raisonnable.

  6. mirabelle14

    je ne serais pas catégorique là-dessus, beaucoup d’électeurs frontistes détestent sarkozy ! au 1er tour on choisit, au 2nd, on élimine !

  7. Et bien moi je n’irai pas voter.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 824 autres abonnés