Sarkozy y va, mais…

Sarkozy vient de déclarer officiellement sa candidature à la présidentielle mais il ne m’a pas l’air très motivé. Il y va, dit-il, parce que la France traverse une crise sans précédent depuis 1945 et qu’un "capitaine n’abandonne pas le navire en pleine tempête". C’est l’effet Costa Concordia… D’autant que je ne crois pas qu’il y ait eu un cas de président sortant ne se représentant pas…. Cela aurait fait désordre, un peu lâche.

Quelques phrases plus loin, il souligne que la présidence d’un pays comme la France est une tâche lourde et difficile. On sent que cela lui pèse. Aux questions de la journaliste lui demandant ce qu’il a à proposer de nouveau et pourquoi il ne l’a pas fait pendant son quinquennat, il répond agacé, comme un artisan face à un client mécontent et versatile. D’ailleurs pour la suite, en cas de difficulté pour gouverner, de "blocage", il a une solution miracle : le référendum. Voilà ! Puisque c’est comme ça, on demandera au peuple !

Bref, il n’a pas changé et ce job ne lui convient pas. Je ne sais pas ce qu’en pensent ses soutiens, mais je crois bien que cette fois la droite va passer son tour. D’ailleurs je ne suis pas sûre qu’il y croit lui-même à cette élection…

S’il avait été sincère, version soirée entre amis, il aurait pu dire : "Bon, j’y vais, je suis candidat, parce que vu la situation, et vis à vis de mes potes, je ne peux pas décemment me défiler. Mais la France est un pays de râleurs invétérés et j’en ai ras le bol ! L’Elysée c’est pas le Carlton et je serais aussi bien avec ma Carla sur la Côte d’Azur. De toute façon, la prochaine fois, si ça renâcle trop ou si ça traine, je balance des référendums. Bon maintenant, je me casse car même la Ferrari de TF1 n’est pas sympa avec moi."

Ci-dessous la version officielle de son compte Twitter :

Sarkozy Twitter

About these ads

Publié le 15 février 2012, dans politique et société, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. je ne sais pas s’il se rend bien compte du ridicule de sa situation et de ses propositions !

  2. Bonjour Polluxe,
    Même impression que vous hier soir. Pas motivé, sans souffle, comme s’il y allait un peu sous la contrainte. Et quelques moments qui en disent long : les gens de 57 ans qui "ne sont pas fichus" (de quoi on ne sait pas, mais tout le monde dans sa tête a complété par "de faire quoi que ce soit" ou un truc approchant) alors qu’il a lui-même 57 ans…, les soupirs, les balbutiements, l’agacement, les mains nerveuses à plusieurs reprises. Bref, pas dans ses baskets, pas assez préparés, et du coup pas convaincant. J’y crois de moins en moins pour lui.

  3. @ Mirabelle : non, il ne se rend pas compte sinon il n’irait pas…

    @ Pikipoki : tout à fait d’accord. Et bon retour dans la blogosphère !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 832 autres abonnés