le courage à nu

En Egypte, une blogueuse ose poser nue sur son blog pour défendre la liberté d’expression.  Ses photos sont simples, sans grand artifice, comme celles d’un chat ou d’un arbre, nus eux aussi. Il y a aussi des dessins, des photos d’art et un photo-montage où elle pose devant « La liberté guidant le peuple » de Delacroix.
Le message est clair…
Bien sûr la nudité humaine n’a pas le même sens que la nudité animale et l’on ne se promène pas nu dans la rue, mais la nudité a ses espaces et elle fait partie de la liberté artistique.
En guise de manifeste, elle déclare :

Put on trial the artists’ models who posed nude for art schools until the early 70s, hide the art books and destroy the nude statues of antiquity, then undress and stand before a mirror and burn your bodies that you despise to forever rid yourselves of your sexual hangups before you direct your humiliation and chauvinism and dare to try to deny me my freedom of expression.

Condamnez les modèles qui ont posé nus dans les écoles d’art au début des années 70, censurez les livres d’art et détruisez les statues nues de l’Antiquité. Puis déshabillez-vous, regardez-vous dans un miroir, brulez ces corps que vous détestez tant et débarrassez-vous pour toujours de vos complexes sexuels avant de m’adresser vos insultes chauvines et oser nier ma liberté d’expression.

Plus loin, on peut lire « I undress against machismo » ["je me déshabille contre le machisme"]. En Occident où la quasi-nudité s’étale à longueur de publicité cette attitude peut paraitre paradoxale, mais au Moyen-Orient où les corps sont cachés, voilés, cela se comprend. Sur Facebook, on apprend qu’elle est étudiante à l’université américaine du Caire. Elle veut dénoncer l’hypocrisie, le sexisme, la violence et notamment le harcèlement sexuel qui semble monnaie courante en Egypte ; ce qui n’est pas sans rappeler l’agression sexuelle subit par une journaliste en février 2011… Sur Twitter, @aliaaelmahdy se revendique « laïque, libérale, féministe, végétarienne, individualiste, égyptienne ».

Quel courage au pays des Frères musulmans ! Ou quelle inconscience…
Car elle a reçu de nombreuses menaces et son compagnon blogueur, qui avait fait de la prison pour « insulte à l’islam », s’en inquiète. Elle n’en est pas à sa première provocation puisqu’elle avait lancé une page Facebook appelant les hommes à se voiler en solidarité avec les femmes, moyen judicieux de dénoncer le voile islamique, mais moyen éphémère puisque cette page n’existe déjà plus…

Aliaa appuie juste, là où cela fait mal : la nudité, le corps des femmes
Les libéraux (au sens progressistes) s’inquiètent du caractère contre-productif de cette action au vu de la polémique que cela a provoqué. Pour ne rien arranger, les soutiens qu’elle a reçu se situent sur le web ou à l’étranger, comme ces femmes israéliennes qui ont posé nues à leur tour. Israël, Occident, liberté… bref le diable poux les milieux islamistes.

En tout cas la polémique et la réaction des milieux libéraux égyptiens en dit long sur l’état des forces en présence. Les prochaines élections seront un test grandeur nature. Après la Tunisie et la Libye, l’Égypte ?

Publié le 23 novembre 2011, dans images, politique et société, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 859 autres abonnés